Forum Pokédex

Flambino/Lapyro/Pyrobut

Posté à 14h54 le 21/05/22


#813 : Flambino




Le nom de Flambino vient de "flamme" ou "flamber" et de "bambino", le mot espagnol correspondant à "petit garçon". Peut-être un indice indiquant la neuvième génération ?
Peut-être, mais peu probable, sachant que le nom japonais, Hibanny, ne fait aucune référence à l'Espagne. A la place, le nom vient de "hibana" (étincelle) et de "bunny", le mot anglais pour "bébé lapin". On peut donc raisonnablement supposer que Flambino et Pyrobut ont des racines anglaises.
Il existe de nombreuses races de lapin domestique. Parmi celles ayant pu inspirer la lignée de Flambino, on peut citer :
- Les divers races de lapin blanc, une couleur qui a l'air très populaire chez les éleveurs de lapins.
- Le bélier anglais, une race de lapins originaire d'Angleterre, son nom venant de ses oreilles tombante ressemblant à celles de Lapyro et peut-être Pyrobut Gigamax.
- Le feu noir, qui a un patterne de rouge et de noir ressemblant à celui de Lapyro. Aussi son nom est le "feu" noir, ce qui a pu jouer un rôle dans le choix d'un lapin comme starter feu.

Le symbolisme du lapin


Dans la culture chrétienne, le lapin, particulièrement le lapin blanc, a une symbolique très importante. Le lapin, tout comme l'oeuf, représente la fertilité et la naissance, mais aussi le printemps, le passage de l'ombre à la lumière et de la mort à la vie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on célèbre Pâques en mangeant des lapins et des oeufs en chocolat : le lapin (le lapin blanc, spécifiquement) est une représentation du Christ.


#814 : Lapyro




Le nom Lapyro vient de "lapin" et "pyro", le mot grec pour feu. En japonais, son nom est Rabifutto, une combinaison de deux mots anglais prononcés à la japonaise : "Rabbit", lapin, et "foot", pied. Foot peut aussi venir de Football.
C'est maintenant qu'on commence vraiment à voir les influences sportives de cette lignée. Lapyro porte des vêtements de sport utilisés durant l'entraînement.

Le football dans la culture anglaise


Pokédex de Bouclier :
Pour parfaire son jeu de jambes, il cueille des Baies puis drible avec, le tout sans se servir de ses mains.

Pokédex de Épée :
Il drible avec des pierres pour en faire des ballons enflammés, avant de tirer sur ses adversaires pour les brûler.

Pokédex de Bouclier :
Exceptionnel en attaque comme en défense, il s'exalte quand on l'encourage, mais il lui arrive de se mettre en danger en jouant solo.

Les premières versions du jeu de balle anglais dénommées football étaient encore bien différentes du football actuel. C'était un jeu très individualiste, où tout les joueurs devaient être à la fois de bons attaquants et de bons défenseurs. Ce jeu est surnommé le dribbling game, par opposition au passing game d'aujourd'hui. A l'époque, le football était principalement joué dans les écoles et les lycées, par exemple par les adolescent. C'est donc peut-être une inspiration pour la personnalité renfermée et indépendante de Lapyro, ressemblant à un stéréotype d'ado rebelle.


#815 : Pyrobut


Le nom de Pyrobut vient de "pyro" et de "tir au but". En japonais, "Aceburn" vient des mots anglais "Ace" et "Burn", signifiant "champion" et "brûlure".
Mais pourquoi est-ce un starter Feu ? Parce qu'un lapin s'appelle le feu noir ? Il doit y avoir quelque chose de plus ! Un lien entre Flambino et le feu... Flambino... Bambino...

Mythology time


Le premier jeu de balle considéré comme tel était mésoaméricain. On s'intéresse particulièrement aux Aztèques, car le jeu avait une grande importance religieuse pour eux. Ce jeu, appelé pitz, ou plus couramment tlachtli, se jouait avec une pierre enveloppée de feuilles, ou parfois avec un crâne humain. Il se pratiquait avec deux équipes de un à douze joueurs, les joueurs ne pouvaient pas toucher la balle avec les mains (ni avec les pieds, dans certaines versions), et le capitaine de l'équipe perdante était sacrifié.
J'ai précisé que le jeu avait une importance religieuse pour les aztèques. Le tlachtli apparait dans un mythe en particulier, que je m'en vais vous conter.

Le mythe commence par deux jumeaux qui se font décapiter puis pendre à un arbre sans raison particulière. La tête de l'un des deux jumeaux (nommé Hun Hunahpú) crache dans la main d'une femme nommé Xquic, qui tombe enceinte et accouche de Hunahpú et Xbalanqué.
Hunahpú et Xbalanqué décident de jouer à la balle. Les seigneurs des ténèbres s'invitent dans la partie et amènent les jumeaux dans le monde des morts, où Hunahpú se fait décapiter par une chauve-souris. La partie continue, sa tête utilisée comme balle. Cependant, Xbalanqué subtilise la tête et met un ballon à la place, avant de recoller la tête sur le corp de Hunahpú.
Ils finissent par gagner la partie, tuer les seigneurs des ténébres, ressuciter leurs pères parce que pourquoi pas, et Hunahpú devient le soleil et Xbalanqué la lune.

La balle devient le soleil... La balle de Pyrobut G-Max est très grande... et la symbolique du lapin est le passage de la résurrection, du passage de la vie à la mort... Ce qu'on peut comparer au passage de la lune au soleil...

Conclusion


Pyrobut G-Max est donc un bélier allemand symbole chrétien aztèque qui joue au football avec le soleil, et ça fait parfaitement sens. Ces inspis m'ont réconciliés avec Pyrobut, je vais peut-être le choisir comme starter dans mon prochain playthrough de EB. J'ai toujours du mal avec Lézargus cependant... J'en parlerait dans le prochain billet.

Connexion

Inscription

Forum