Forum Théories

Théories random

Posté à 09h24 le 04/01/21

Bonjour. Je crée ce topic pour y stocker des théories randoms sur des éléments secondaires du jeu, par exemple sur l'histoire de tel perso secondaire, de tel lieu, etc. Des théories pas trop déconnantes quandmême et qui ne fassent pas intervenir trop d'extra terrestres et de monstres lovecraftiens. L'idée,c'est plus d'écrire une petite histoire pas trop déconnante (et pas trop spectaculaire non plus) pour ces persos pour étoffer un peu le contenu pokéscience (même si,je l'accorde, on ne sera jamais d'accord sur UNE version par manque de données, maison peut en mettre plusieurs).

Exemple : le gars de Rouge feu, à côté de la Sylphe, qui venait aider à démolir la TeamRocket, ou encore un lieu comme New Lavandia (pour le coup, on a un peu plus de contenu là-dessus, à répertorier entièrement), le lien entre caves jumelles et ruines alphas(parce que le lien est wtf quand même).

Au moins, ça évitera de créer des sujets individuels pour toutes ces micro-théories, et si l'une d'elles présente un véritable intérêt, elle aura son sujet à elle. Ce sujet sera bien sûr en lien, s'il a du succès, avec le thread sur les textes dispos dans Pokémon.

J'en posterai quelques unes sous peu.


Salut

Posté à 19h12 le 04/01/21

Pourquoi Violette est elle une championne de type Insecte ?



A Kalos, Neuvartault est la ville où l'on obtient son premier badge. Pour cela on doit affronter une championne de type Insecte. Qu'est-ce qui a motivé le choix de ce type ?

D'après ma théorie, il faudra pour le savoir remonter en 1991, 23 ans avant le Pokémon direct qui annonça Pokémon X et Y. Cette année est la date de sortie du premier livre d'une trilogie française de Bernard Werber : les Fourmis.
Dans ce livre, l'action prend place à Fontainebleau, une banlieue de Paris... dont serait inspirée Neuvartault. Voilà qui explique le choix du type Insecte.

Voilà ma théorie, elle est cependant largement rendue bancale par le fait que Violette ne possède jamais de Fermite, mais j'y croit quand même.

Posté à 22h40 le 04/01/21

Bonne idée de topic !

À propos du choix du type insecte, outre la facilité que cela représente pour une première arène... On peut trouver d'autres références à la réalité.

La forêt de Fontainebleau est connu comme une réserve biologique assez importante. Il s'y trouve près de 3500 espèces de Coléoptères... C'est justement le nom du badge. Et 1640 espèces de papillons... Alors que le Pokémon fétiche de Violette est un Prismillon. Après ces chiffres ne veulent pas dire grand chose, mais ça montre quand même la richesse biologique de cette forêt. S'il n'y a pas que des insectes, mais aussi pas mal de mammifères, dans le monde de Pokémon c'est bien les insectes qui sont le plus présents en milieu sylvestre !

Surtout, la forêt est célèbre pour avoir inspiré beaucoup d'artistes : les peintre paysagistes de l'école de Barbizon, les impressionnistes, des écrivains ou poètes... Mais aussi des photographes ! Notamment Gustave Le Gray au 19e siècle. Il y a encore aujourd'hui bon nombre de photographes qui s'y aventurent, puisque cela aurait un impact négatif sur la reproduction des cerfs, manquant d'intimité.

Posté à 13h55 le 05/01/21

Le vieil homme de Carmin-Sur-Mer



Vous vous souvenez du vieil homme du chantier de Carmin-Sur-mer ? Lui et son fidèle Machoc aplatissant le terrain pour un projet de construction inconnu. Ils sont restés à faire ça pendant trois ans.
Mais il y a plus à dire sur lui.

L'histoire commence à Lavanville. Le passage du joueur à Lavanville est rapide dans Pokémon Rouge et Bleu mais laissa à tous les joueurs un sentiment de je ne sais quoi de mystérieux. La Team Rocket faisait encore un mauvais coup, en volant les crânes des Osselaits de la tour. Un notable, M.FUJI essaya de les stopper mais fut facilement pris en otage. Vous, le vaillant héros, vous deviez sauver M.FUJI et mettre un terme aux agissement diaboliques de la Team Rocket.

Cette histoire est somme toute classique : le gentil héros sauve les gentils pokémons et le vieux monsieur face aux méchants. Cependant, je ne crois pas qu'il faille en rester là. Peut-être est-ce la musique, ayant un ton effrayant. Elle créait une ambiance et une profondeur présente nulle part ailleurs dans le jeu. Je suis sûr que si vous avez joué au jeu, vous vous en souvenez.

N'est-ce pas curieux que dans une ville dédiée au repos éternel des pokémons, trois ans plus tard, la Tour cimetière a été remplacée par une tour radio ? Lavanville avait changé dans Or et Argent depuis la foisoù vous étiez passé dans Rouge et Bleu. En plus de changements esthétiques, la musique était plus amicale, plus tranquille, sereine, apaisée même, l'ambiance était toute différente. Cependant, derrière cette jolie musique résonnait en nous la même mélodie hantée. Ne vous fiez pas aux apparences. En fait, la Team Rocket était bien plus impliquée que vous ne le croyez.

Lavanville, du temps de Rouge et Bleu, l'avait dur. C'était une ville sans atout. Pas d'arène et rien pour attirer les touristes. Parmanie avait le Parc Safari, Argenta son musée, Cramoisile son célèvre laboratoire, etc, mais Lavanville n'était rien de plus qu'un gros cimetière gratuit à visiter. Son petit magasin n'avait rien à proposer quand on le comparait avec le Centre commercial de Céladopole, à deux pas de là par le souterrain de l'Ouest. Lavanville était la plus pauvre ville de Kanto.

Un jour, un homme d'affaire fit une proposition au maire de Lavanville. La radio était une nouvelle mode qui était déjà répandue dans tous Jotho. Il proposa de démolir la Tour Pokémon pour construire une Tour radio à la place. Elle serait entièrement financée par l'entreprise de l'homme d'affaire et ne coûterait rien à Lavanville.

Le maire se dit que cela ennuierait les habitants. Mais c'était l'opportunité de la prospérité. La ville était désespérée. Il accepta, aux conditions de l'homme d'affaire.

Les Osselaits étaient très nombreux à Lavanville. Leurs crânes se vendaient chers sur le marché noir. La condition de l'homme d'affaire était que son organisation puisse chasser les Osselaits. Les profits tirés des crânes financeraient la construction de la Tour radio.

Qui était l'homme d'affaire ? Giovanni. Le maire de Lavanville ? M.FUJI.

Rouge ne fut qu'un pion. Il récupéra M.FUJI pour ne pas qu'il soit suspecté d'affaires avec la Team Rocket. Et quand Rouge poursuivit son voyage, la Team Rocket acheva vite les Osselaits.

A priori, le plan ne se souciait pas des esprits des Pokémons reposant en paix à Lavanville. Mais il y avait autre chose. Giovanni était un homme très superstitieux. La prise de possession de la Sylphe SARL devait permettre de produire en masse des Sylphe Scopes, qui seraient distribués aux sbires du Projet Lavanville. Il croyait aussi que simplement démolir la Tour dérangerait les esprits, donc, il pensa construire une nouvelle tour. Les corps seraient déplacés là-bas avant la destruction de la Tour.


Il connaissait un endroit qui serait parfait pour cela, une colline vide à Carmin-Sur-Mer.

Giovanni embaucha une petite entreprise locale de construction pour construire sa tour. Ainsi, le lien serait dur à faire avec la Team Rocket. L'entreprise du vieil homme utilisait comme main-d'oeuvre des Machocs.

La construction posa vite problème. Elle subit d'étranges retards. Les fonds affectés à la construction furent perdus une première fois dans un braquage de banque. Les machines tombaient inexplicablement en panne. Certains Machocs eurent même des accidents. Les mois passèrent et le projet stagnait. Les cioyens de Carmin-Sur-Mer, qui n'avaient aucune idée de ce qui devait être construit, plaisantaient au sujet de ce chantier : il devait être hanté ! Cela avait peut-être un fond de vérité : les Machocs ne pouvaient lutter contre des Spectres avec leurs attaques combats.

Pendant ce temps, Giovanni refusait de commencer la construction de la Tour radio avant que les corps aient pu être transférés. Il avait peur des Spectres. Certains de ses lieutnants se moquaient de lui. Il semblait croire que les spectres tentaient de communiquer avec lui alors que les Spectres avaient déjà été déjà dérangés. Sa défaite face à Rouge confirmèrent ses appréhensions : il ne pouvait plus être à la tête de la Team Rocket car il ne pouvait même pas mener son plan jusqu'au bout. Il abandonna le pouvoir et disparut.

Les nouveaux chefs de la Team Rocket n'avaient pas ses scrupules. La Tour fut démolie les semaines qui suivirent. Etrangement, le vieil homme propriétaire l'entreprise de construction mourut ce jour-là.

Le site de construction est toujours là, à Carmin-Sur-Mer, abandonné, un simple terrain vague, avec seulement quelques tombes pour les Machocs, seul élément pouvant rappelr le projet initial. Les gens visitant ce lieu ressentait une certaine ... ambiance, une profondeur à défaut d'un meilleur mot. Certains affirmèrent même avoir entendu une triste mélodie.

Les badaux évitent le site maintenant. Mais parfois, des voyageurs solitaires venus de Jotho y vont, presque par hasard. Ils disent y rencontrer un vieil homme et un Machoc, frappant le sol pour un grand projet de construction.




J'avoue, c'est traduit de 4chan. Personnellement, je trouve que ça le fait. C'est quand même étrange qu'un gars avec UN machoc fasse un grand chantier et qu'il n'ait pas avancé pendant 3 ans ... Si vous avez d'autres idées, des faits qui contredisent carrément cette version (la rendant donc inopérante), faites-vous plaisir ! J'ai juste voulu partager cette histoire/théorie car je trouve qu'elle apporte de la profondeur, je ne vois pas d'autre mot pour le dire.

Et puis surtout, comme on est le seul vrai site de Pokéscience vraiment bien fait, on peut bien diriger le mouvement et décider de ce qui est Pokéscience-canon ! Non mais !

Posté à 10h09 le 10/01/21

C'est Machoc. T'as dit Matchop au début, alors que c'est Machoc.

Posté à 18h01 le 12/01/21

Théorie Pokémon : la Guerre d'Annexion Kanto/Johto.




Kanto, comme vous le savez, est le territoire original des 151 Pokémons (versions bleue et rouge). Dans un monde où les enfants sont autorisés à partir dans des grandes aventures et où la majorité des adultes sont champions d'arène, techniciens ou impliqués dans le grand banditisme. Les fans ont d'abord affirmé qu'une grande guerre avait eu lieu à Kanto. Cette idée était soutenue par le fait que de nombreux personnages semblent paranoïaques, que vous n'avez pas de père et que votre rival est orphelin.

Tout cela semblait des coïncidences, mais on ne voit plus les choses de la même façon après avoir battu le champion d'arène de Carmin-sur-Mer, Major Bob. Il commence par se moquer de vous : "Tu ne survivrais pas longtemps dans un combat !", mais il pourrait très bien parler de combats de Pokémons. C'est la ligne suivante qui entraîna l'apparition de la Théorie de la Guerre Pokémon, assemblant de nombreux éléments : "Je te le dis, les Pokémons électriques m'ont sauvé durant le guerre ! Ils ont électrocuté mes ennemis, il va t'arriver la même chose !".

A partir de cette phrase, les gens ont imaginé à quoi une Guerre Pokémon pouvait ressembler : des Roucarnages transportant des Electrodes comme bombes, des Grolems comme chars d'assauts roulants, etc. Cependant, étonnamment, peu se sont poser cette question : quelle était la finalité de cette guerre ? Etait-ce une guerre civile ? Sinon, contre qui la guerre était-elle dirigée ?

Ma théorie, c'est que peu de temps avant les versions originales Rouge/Bleu,il y eut une grande guerre durant laquelle Kanto tenta d'annexer Johto. Je vais essayer de le prouver en regardant les premiers 190 Pokémons -non, ce n'est pas une faute de frappe-, la Ligue Pokémon, le savoir régional, l'architecture, les arènes de Safrania et la timeline entre les Générations I et II.

Preuve 1 : Pourquoi Johto ?

Pokémon en est déjà à sa sixième génération. Nous disposons donc de beaucoup de régions avec lesquelles Kanto aurait pu se battre. Certains ont affirmé quela guerre était avec Hoenn et que Mewto était le résultat d'une expérience pour battre Deoxys. D'autres citaient Kalos car cette région était basée surla France et que dans HearthGold/SoulSilver, Major Bob voulait échanger un Pikachu français.

Ces deux théories, certes intéressantes, retombent comme un soufflé car les générations III et VI sont très différentes de la Génération I non seulement par leur timing mais aussi par leur style : on n'a pas de matière. S'il y avait eut une guerre à laquelle Kanto aurait participé, elle aurait impliqué une région reliée à Kanto depuis le tout début, i.e Johto ! Rappelons que Johto et Kanto ne sont séparées que par la Chaîne de montagnes du Plateau Indigo.

De tous les jeux Pokémons, les Générations I et II sont les seules qui vont main dans la main en tant qu'orignal et sequel. Après avoir battu le Conseil des Quatre en Génération II, le joueur peut voyager dans Kanto et défaire tous les Champions auxquels il avait fait face en tant que Rouge, le protagoniste de la Génération I. Johto, et la Génération II en entier en fait, est une extension de l'histoire de Kanto. Mais pourquoi vous ai-je alors dit qu'elles étaient reliées depuis le tout début, avant même la Génération II elle-même ?

Dans le premier épisode de l'animé, Sacha voit Ho-Ho, un pokémon légendaire de la Génération II. Si vous voulez faire le lien avec les jeux, regardez le pourquoi de Missigno. Eh oui ! Le Pokémon glitché en forme de L pixellisé n'a pas été conçu pour multiplier les objets ou faire planter le jeu et détruire la sauvegarde une fois capturé. Missigno est l'abréviation de MissingNumber, numéro manquant. En inspectant les numéros du Pokédex, on se rend compte que les Missignos correspond à 39 cases de Pokémons abandonnés dans la version finale du jeu. Il y avait 39 Pokémons additionnels qui devaient appraître plus tard dans la Génération II. Et certains Missigno se transforment même en le Pokémon en question quand on les échange via le Bloc Temporel.

La première apparition de Ho Ho dans le dessin animé était en fait une sorte de teaser pour le jeu. Remarquez le changement de couleur. Même dans les descriptions postérieures, l'or se réduisait à uen légère aura, pas un halo tel qu'on le voit dans l'animé.

Même le fait qu'originellement il y avait 190 Pokémons dans la Génération I est devenu une théorie ! Celle-ci est devenue réalité quand le concepteur de jeu et programmeur Shigeki Morimoto confirma que 39 Pokémons supplémentaires devaient apparaître dans la Génération I mais qu'ils avaient décidé de les réserver pour des jeux postérieurs. Depuis le tout début, à la fois dans l'animé et le jeun, les graines d'un lien entre Kanto et Johto étaient plantées. Donc, si Kanto doit avoir eu une embrouille avant l'histoire que l'on connaît, le plus rationnel est que cela ait été avec la région avec laquelle elle a toujours été lié.

Preuve 2 : Gouvernement partagé, le lien de la Ligue Pokémon :

Ok, pour l'instant, Kanto et Johto ont un lien de coextension. Mais comment savons-nous que ces deux-là se firent la guerre ? Après tout, ces deux régions partagent une Ligue Pokémon ... Une seconde, comment deux régions différentes peuvent-elles partager une Ligue Pokémon ? Toutes les régions ont une forme de Ligue Pokémon. Mais comme je l'ai montré précédemment, Johto et Kanto ont des histoires entremêlées depuis le début, longtemps avant que Hoenn, Sinnoh, Unova et Kalos ne soient conçues. Mais même en les incluant,le fait demeure que toutes ces régions ont leur PROPRE Ligue Pokémon et Maître Pokémon. Si on pouvait parler de LA Ligue Pokémon, il ne devrait y en aoir qu'une, et un seul champion. Comme on l'apprend dans la Génération II, il y a une unique Ligue et Rouge en est LE Maître. Comment est-ce possible ?

Dans l'animé, on doit avoir un permis de dresseur Pokémon et recevoir un Pokémon pour exercer, les deux étant délivrés par la Ligue Pokémon et pouvant être repris par la Police comme condamnation pour activités criminelles. Tous ces objets forment une sorte de carte d'identité, ce qui fait de la Ligue Pokémon une forme de gouvernement. De plus, souvenons-nous que les Champions d'arène sont sélectionnés par la Ligue Pokémon, mais pas seulement comme champion de leur arène, mais aussi comme champion de leur ville. Dans les jeux, on voit souvent des Champions d'arène être impliqués dans des actes officiels. Dans la Génération II, on retrouve même Peter, le chef du Conseil des Quatre, voyageant dans tout Johto pour des affaires officielles de la Ligue Pokémon au sujet de la Team Rocket. Comment se fait-il que Peter ait une juridiction quelconque sur Johto ? La réponse est bien sûr que les deux régions partagent le même gouvernement de la Ligue Pokémon. Pour savoir comment l'accord fut mis en place, je vous renvoie à la partie "La fin de la Guerre".


Preuve 3 : le savoir sur les pokémons : 151 contre 251 contre plus de 700.

Même si Hoenn, Sinnoh, Unova et Kalos ont leur propre Ligue Pokémon régionale, ces ligues ne sont pas vraiment connectées entre elles. Si elles l'étaient, alors chacune saurait des choses sur les Pokémons des autres régions. Si les Ligues Pokémons, les gens qui choisissent les Champions d'arène,etc, pouvaient communiquer facilement avec les autres Ligues dans le monde et donc tout savoir sur les Pokémons des autres régions, il n'y aurait pas besoin d'avoir des scientifiques comme le Prof Chen. Cela prouve que la Ligue Johto-Kanto tient son pouvoir d'elle-même. Mais ce n'est pas tout ce que le savoir sur les Pokémons permet de prouver.

De même, comment savoir que Kanto annexa Johto et que ces deux ne faisaient pas partie du même territoire ? Peut-être que la guerre d'avant la Génération I fut une guerre de sécession et Johto se sépara de Kanto. Cette idée ne tient pas car si Jotho et Kanto avaient un jour été un territoire uni de fait, Kanto aurait connu plus de 150 Pokémons. Bien sûr, quelques-uns, des voyageurs et des vétérans, peuvent avoir vus des Pokémonsétrangers, mais,comme on le voit dans la Génération I et dans la Saison I de l'animé,totu savoir sur ces Pokémons mystérieux était au mieux théorique. Mais la meilleure preuve que la guerre fut une guerre de conquête et non de sécession repose sur des occupations de l'espace différents entre Kanto et Johto.

Preuve 4 : Différentes occupations de l'espace : industrialisation et tradition.

Kanto est remplie de grandes villes, d'immenses bâtiments, de centrales, de pistes cyclables au dessus des flots, de musées, d'aquaria, etc. Pensez un peu à Johto, pensez-y vraiment. Johto est une terre riche de traditions : grottes de dragons, jolis filles en kimonos, tours de bois sacrées et des petites fermes. A part le phare et Doublonville, j'y reviens dans une seconde, la majorité des Johtoyi vivent dans de petites maisonstraditionnelles. Au contraire, Kanto est une contrée ayant embrassé la modernité. Johto reste fidèle à elle même et ses traditions, les siècles dussent-ils passer. Mais alors, que fait-on de Doublonville ?

Comme nous l'avons vu dans l'argument précédent, Kanto mit en place le Plateau Indigo après avoir conquis Johto, mais ce ne fut probablement pas tout. Doublonville est le top du top de l'architecture, de la technologie et de l'esthétique moderne à Johto, tout le contraire de la nature humble de la terre du Johto. La description de cette ville dit même qu'il s'agit d'une ville "en plein développement", ce qui signifie que tout l'attirail précédent est sûrement récent. En témoignage de bonne foi et de progressisme,Kanto aurait construit Doublonville pour ancrer Johto dans la modernité. Même la Championne, Blanche, est une nouvelle arrivante qui a été sélectionnée par le Conseil des Quatre pour sa beauté et ses capacités, tout le contraire des autres Champions de Johto, sélectionnés pour leur sagesse traditionnelle, leur pouvoir et leur héritage. Il y a d'autres choses à dire sur Doublonville, nous en parlerons dans la section "La fin de la Guerre".

Preuve 5 : La peur des ténèbres, du conflit des arènes de Safrania.

Quand on regarde les jeux originels de la Génération I et qu'on pense à une embrouille dans une ville viennet à l'esprit la Caverne Azurée, les fantômes de la Tour Pokémon de Lavanville, le Casino de Céladopole, etc. Et si je vous parle de Safrania ? Vous penserez au coup de la Sylphe SARL. Si je vous disais qu'il y avait plus à dire sur cette ville ?

Contrairement aux autres villes de Kanto, et à toutes les villes de toutes les autres régions, il y a deux arènes à Safrania, una arène officielle de type Psy et uen sous-arène de type Combat. On ne nous dit pas grand chose là-dessus, nous savons juste que pour une raison quelconque ces deux arènes furent en compétition pour devenir l'arène officielle de Safrania. Sachant la supériorité du type Psy sur le type Combat, il semble ridicule qu'une arène Combat ait pu penser avoir ne serait ce qu'une petite chance de rester l'arène officielle. Il doit y aoir autre chose à dire. Cette arène se considérait toute aussi importante, voire plus qu'une arène Psy. La réponse à cette énigme pourrait résider dans la guerre avec Johto et leurs Pokémons Ténèbres.

A la Génération I, les Pokémons de Type Psy était aussi puissants, voire plus que le fameux type Dragon, ils avaient une seule faiblesse et une efficacité réduit contre un seul autre type. Tout cela changea drastiquement quand le Type ténèbre apparut à la Génération II. Non seulement les Pokémons de type Ténèbre étaient puissants face aux Psys mais en plus ils n'étaien pas affectés par les attaques Psys. A part la faiblesse face aux Insectes, un type qui n'avait pas de movepool très développé à l'époque, un seul type pouvait faire face aux Ténèbres, vous avez deviné, le Combat !

Le Type Ténèbre pourrait expliquer pourquoi une arène de type Combat aurait senti devoir bénéficier d'au moins autant de reconnaissance qu'une arène de type Psy. Les Psys peuvent écraser les Combats, mais dans une guerre, les Types Psys auraient été totalement inutiles face à la menace inconnue des Pokémons Ténèbres de Johto. Le Type Combat pouvait cependant leur faire facilement face.

C'est drôle mais l'idée des Pokémons Ténèbres donnant un avantage à Johto dans une guerre éclaire certains aspects des jeux de la Génération I. Et si tous ces gens paraoïaques sursautant quand vous leur parlez et vous avertissant de dangers à chaque tournant le faisaient parce qu'ils avaient encore à l'esprit des Pokémons de type Ténèbre passés comme une sorte de mythe dans la mémoire collective. Cela pourrait donner un autre sens aux paroles de Major Bob sur la manière dont les Pokémons Electriques l'ont sauvé pendanrt la guerre. Imaginez Major Bob et son équipe, dans les sombres bois, des Pokémons Ténèbres les encerclant. Ses pokémons Electriques auraient pu littéralement éclairer cette situation et prévenir des attaques surprises, tout en paralysant leurs sombres opposants. Et si, comme dans le manga, Major Bob et Raichu s'étaient trouvés entourés d'une armée de pokémons Ténèbres (Malosses) pendant la guerre ?

Cette explication de l'Arène Combat est encore renfoncée quand on regarde l'autre type ajouté par la Génération II : le tupe Acier. Les pokémons Aciers étaient non seulement résistants aux attaques Psys mais aussi à de nombreux autres types. Leurs seules faiblesses sont le Combat, le Feu et le Sol. C'est pourquoi une arène de type Combat aurait pu se penser très utile et donc aurait attendue une reconnaissance de la Ligue, même en cas de défaite face à une autre arène. Remarquons encore que les deux autres types efficaces contre le type Acier, le Feu et le Sol, sont aussi les spécialités de deux autres Champions de Kanto, Giovanni et Auguste. Si ces deux-là ont pu aider pendant la guerre et obtenir une reconnaissance, l'arène Combat aussi aurait dû être reconnue. Mais le type Psy fut reconnu comme méritant une arène officielle et pas eux, nous ne savons pas pourquoi.


La fin de la Guerre : déroulement et conséquences.

Que la guerre ait été longue ou brutalement courte, un traité de paix dut être signé pour arrêter les combats. Sachant que Johto souhaitait plus que Kanto conserver ses traditions, les Johtoyi ont sûrement accepté le gouvernement de Kanto à condition de garder unecertaineautonomie, ce qui fait sens sachant que Johto conserva son nom et ne fut pas absorbée dans Kanto. Alors quels étaient les détails du traité de paix ? Nous avons déjà parlé de certains points.
Kanto et Johto devait cofinancer Doublonville pour ancrer Johto dans la modernité. Bien sûr, ce serait une tâche au beau milieu de la Johto traditionelle, mais les commerces, l'électricité et les avancées technologiques seraient utiles. La ville devait servir de trait d'union entre les deux régions comme montré par le Train Magnétique et l'émission radio du Prof Chen. Le Champion de cette ville serait nommé par le Conseil des Quatre, Blanche. Les 7 autres Champions seraient désignés par les autorités locales de Johto,expliquant pourquoi tous les autres Champions d'arène sont experts dans un domaine particulier ou héritiers d'une prestigieuse lignée, gardant vivant l'esprit de la tradition. De plus, ceux-ci auraient un pouvoir de décision à la Ligue Pokémon. Malgré ce traité favorable, une certaine hostilité demeurait des deux côtés.

Les mémoires des guerres ne disparaissent jamais du jour au lendemain. Si cette guerre a eu lieu avant la guerre, pouvez-vous me dire, tout le monde à Kanto connaîtrait les pokémonsde Johto. Pas forcément. Les deux régions peuvent simplement être restées largement isolées l'une de l'autre. Beaucoup d'habitants ne connurent même pas le traité et surent juste qu'elle était terminée. Cela expliquerait pourquoi même après la fin dela guerre ls relations n'avaient pas repris avant la Génération II. Après tout, comment pardonner aux ennemis d'hier et oublier le passé ? Qu'est-ce qui fit le lien entre les deux régions? Peut-être VOUS-MÊME, le joueur, un jeune garçon nommé Or.
Rappelez-vous le meilleur moment de l'univers Pokémon quand Or(vous) fit face à Rouge, le personnage que vous aviez joué un an plut tôt.

La Génération II de Pokémon racontait plus que l'histoire d'un garçon nommé Or devenant Maître Pokémon. C'est l'histoire d'un garçon de Johto devenant Maître Pokémon. La Ligue Pokémon de Kanto avait été défaite par un garçon de Johto. Mieux que rester dans sa région, il voyaga dans tout Kanto pour vaincre tous les Champions d'arène avant de défier LE Maître lui-même, Rouge. Cette histoire a effectivemnt le potentiel de devenir un mythe commun aux deux régions, montrant qu'elles peuvent travailler main dans la main tout en maintenant leurs spécificités. En effet, un garçon de Johto collabora avec l'un des plus grands esprits de Kanto, le Prof Chen, se battit aux côtés de Peter, maître du Conseil des Quatre et défia Rouge, le Maître de la Ligue Pokémon, tout en aidant des personnes de Johto et Kanto. Les deux régions pouvaient travailler ensemble pour préparer un avenir meilleur et oublier les horreurs de la précédente guerre. Souvenez-vous lorsque vous débarquâtes à Carmin-Sur-Mer, vous le garçon de Johto. Ce moment était historique.

Posté à 21h15 le 28/01/21

Mais... Ça mérite carrément un topic ça ! Tes arguments principaux se tiennent assez bien pour une théorie aussi spéculative. Il y a juste le chapitre sur l'arène combat qui me chiffonne, car j'adhère à une interprétation différente. Celle d'un combat entre art martial traditionnel et psychisme futuriste. Je m'en réfère à la vidéo de Trxns. Lapindicite préfère parler d'un psychisme traditionnel, mais je suis moins d'accord.
En tout cas n'hésite pas à en faire un topic, car cette théorie est sujette à débat !

Posté à 13h49 le 09/02/21

Un psychisme traditionnel ? Vu la tenue de Morgane dans les versions Rouge (tenue bizarre avec jupe courte sur collants), Rouge feu (tenue moulante), Argent et Hearthgold (tenue moderne légère), ça ne tient pas trop ! Je vais poster la théorie dans un sujet pour ceux qui veulent en débattre profondément.

Posté à 15h05 le 09/02/21

L'histoire de Métamorph.



Metamorph est issu de Mew.
En effet, ils ont la même taille, la même masse et ont la même couleur en shiney (bleu azur). De plus, ils sont les deux à pouvoir apprendre Morphing, ne pouvant s'apprendre par CT, doncune capacité naturelle. Ils sont donc liés.
Mew étant officiellement l'ancêtre de tous les Pokémons, Métamorph en vient plutôt que le contraire.

Cependant, Metamorph n'est pas apparu naturellement.
Mew venant de Guyane, si Metamorph était issu naturellement de Mew, il y aurait des Metamorphs en Guyane, ce n'est pas le cas. Donc, quelque chose s'est passé après qu'un cil fossilisé de Mew a été ramené en Kanto par la Team Rocket.

Quelle est alors son histoire ?
Regardons les localisations de métamorph dans les premières versions de Pokémon : Route 13, 14, 15 (les trois sont entre Lavanville, Carmin-Sur-Mer et Parmanie), Manoir Pokémon, caverne azurée, Route 23 (juste avant la Route Victoire), Route 34 (sud de Doublonville).

1) Le Manoir Pokémon

Il s'agit d'un ancien laboratoire de la Team Rocket où étaient menées des recherches pour cloner Mew, donnant naissance à Mewto, dirigées par M.Fuji, le vieil homme de Lavanville. Mewto s'étant échappé et détruit le laboratoire, le manoir tomba en ruine. Notons que c'est là qu'on trouve la clé de l'arène d'Auguste. Que faisait-elle là ? Auguste y travaillait. D'ailleurs, il porte une blouse blanche de scientifique et son arène possède des mécanismes de fermeture et ouverture de portes similaires à ceux du Manoir. Auguste faisait donc partie de la Team Rocket, comme dans le manga.

La présence de Métamorphs au sous-sol, où étaient a priori menées les expériences, montre que Métamorph est issu des expériences sur Mew. Donc, Métamorph est un clone raté de Mew, s'étant lui aussi échappé en même temps que le carnage de Mewto.

Remarquons qu'au sous-sol sont aussi présentes des CT telles que Blizzard mais surtout Lance-Soleil, dans une pièce pleine de plantes. La Team Rocket aurait-elle fait des expériences pour apprendre à des ... plantes à utiliser Lance-Soleil ? Ne riez pas, ce n'est pas si sutpide que cela en a l'air. Dans les premières versions, on ne trouve Tadmorv et Grotadmorv qu'au sous-sol du Manoir Pokémon. Tadmorv serait-il issu d'expériences ? Je n'ai aucune preuve, mais je crois que oui. La Team Rocket, dans son Manoir, aurait réussi à créer de la vie. Après un première succès comme celui-ci, pourquoi ne pas tenter de donner des capacités offensives à de banals palmiers ?

2) Routes 13, 14, 15, Route 23 et caverne azurée.

Les créateurs du jeu auraient pu en rester là au sujet de Métamorph. Mais non, on le trouve aussi aux endroits ci-dessus. S'ils avaient rampé jusque là, il y en aurait partout sur le chemin. Donc, ils y furent déposés. Deux options. la Team Rocket les a déposés pour une raison inconnue, je ne vois pas pourquoi elle aurait fait ça. Ou alors Mewto les engendre en vivant et les laisse tomber, comme nous laissons tomber nos peaux mortes. Ainsi, les concentrations de Métamorphs correspondraient aux lieux où Mewto aurait passé un temps non négligeable. Il serait donc parti de Cramois'Ile vers l'est, serait resté quelques temps sur les routes 13, 14, 15 caché. Ensuite, il serait parti vers les montagnes du Mont Argenté, s'arrêtant finalement sur la route 23, avant de choisir la Caverne Azurée, où il se terre depuis.

3) Metamorph et Piafabec.

Je n'en ai pas fini avec vous. Il reste un détail qui a son importance. Beaucoup de personnes voient en Métamorph un bout de chewing-gum rose utile en reproduction. En fait, cette chose est plus vicieuse que cela. Il peut contaminer d'autres êtres et les transformer en lui-même.
Dans la Première Génération, si on envoie un Métamorph contre un Piafabec, qu'on utilise Morphing et que le Piafabec utilise Mimique, le Piafabec se transforme en Métamorph. Bien. Mais si on le capture, il reste un Métamorph. Piafabec a été assimilé par Métamorph !

On peut remarquer que les zones de capture de Piafabec (Routes 22, 23, 1, 4, 9, 10, 11, 16, 17, 18) ne s'intersectent jamais, sauf pour la route 23 où les piafabecs sont d'assez haut niveau, donc assez forts pour résister à Métamorph. Metamorph les a tous assimilé à l'est de Parmanie ...

4) Bonus : DoublonVille.

Metamorph se trouve aussi au Sud de Doublonville, sur le route 34. Doublonville, la cité moderne de Jotho, assemblée par Kanto après la guerre, reliée par un train magnétique à Safrania, proche des routes 13, 14 et 15. Les Métamorphs de la route 34 pourraient venir de là.



Ca passe pas si mal que ça non ?

Posté à 18h20 le 15/04/21





Pokédex : On dit que quiconque l'aperçoit est promis au bonheur éternel.

Qu'est-ce que le bonheur éternel pour Sacha ? Toujours être en aventure Pokémon. C'est pourquoi il a toujours 10 ans.



Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi ça me satisfait.

Connexion

Inscription

Forum