Forum Théories

Un regard critique sur le Pokédex

Posté à 22h38 le 07/11/17

Cet article est assez vieux. Je l'ai retravaillé un petit peu, mais il manque d'exemples récents. N'hésitez pas à apportez des idées de Soleil et Lune (voir USUL) !


Analyse critique du Pokédex : Peut-on lui faire confiance ?



Déjà, nous devons commencer par faire la différence entre les différentes sortes de Pokédex.

Il y a d’abord le Pokédex du jeu, lui-même divisé en deux catégories. Il y a le Pokédex Régional, qui se contente des espèces vivantes dans la région du dresseur et qui propose un ordre unique à chaque fois, et le Pokédex National, qui est censé être le même pour toutes les régions puisqu’il reprend toutes les espèces de Pokémon connues.

Déjà là, on se retrouve avec un petit souci. Le Pokédex National est censé reprendre tous les Pokémon du monde, mais si on prend le Dex de la 5G, vous n’aurez nulles traces de la 6G. Ça peut paraître évident, puisque GF ne les avait pas encore inventés, mais ça pose quand même un lourd problème de cohérence… Qu’on peut heureusement facilement expliquer: ajouter des Pokémon dans le Pokédex, c’est quelque chose qui prend du temps, beaucoup de temps.

D'après Ruine Maniac :
La réalisation du Pokédex d'Arcanes aura réclamer 589 heures de travail, et plus de 14 pizzas.


Aussi, les scientifiques en charge de la mise à jour du Pokédex ont décidé d’ajouter au Pokédex National une région à la fois. Quand ils ont rajouté une « Génération », ils prennent leurs valises pour rendre visite à des collègues d’une autre région non-ajoutée et collaborent avec eux pour mettre à jour le Dex National.

Il existe une autre sorte de Pokédex, mais celui-ci est introuvable dans le jeu. Il s’agit de celui de l’animé. Il y a de grandes différences entre Dex du jeu et Dex de l’animé.

1) Pas besoin de capturer le Pokémon pour en obtenir les informations, il suffit de pointer son Dex sur la créature en question. On peut supposer que celui de l’Animé est doté d’une sorte de capteur qui scanne l’ADN alors que celui du jeu est relié d’une façon ou d’une autre aux Pokéballs et au PC. Mais cela n'est qu'une supposition, car nous n'avons quasi aucune explication sur leur fonctionnement...


2) Autre grande différence c’est qu’il n’y a qu’Un Pokédex, qui comme dans le jeu est mis à jour régulièrement par les scientifiques. Sacha reçoit en effet plusieurs Mise-à-jour et doit même parfois changer de modèle, mais en conservant toutes les infos des Pokémon qu’il aurait pu rencontrer avant.

3)Les deux types de Pokédex donnent quelques phrases (une ou deux souvent) descriptives. Mais l’avantage du Dex du jeu, c’est qu’il donne aussi des informations de poids, de taille, d’habitat naturel, l’empreinte, le cri etc. Au fur et à mesure des générations, il a même gagné de nouvelles fonctionnalités comme stocker les différentes formes, les comparaisons inter espèces, etc. Le Dex de l'animé, lui, n’a pas beaucoup changé depuis le premier épisode et se contente de dicter une information sur la créature. Mais son avantage est qu’il est capable de détecter les attaques que connaissent les Pokémon du dresseur, ce qui est parfois bien utile puisque les Pokémon de l’animé, en évoluant, ne demandent pas son avis au dresseur pour apprendre de nouvelles attaques.

Depuis la 7G, le Pokédex peut être habité par un Motisma. Peu de différences entre celui de l'animé et celui du jeu. Il est juste un peu plus énervant qu'avant, et il flotte tout seul.

Il me semble que c’est tout au niveau des différences, du moins les différences importantes (on ne s’intéresse pas au design par exemple)

Le Pokédex est une référence de base importante pour tout bon Pokéscientifique. Malgré tout, comme j’ai pu m’en apercevoir au cours de mes précédentes recherches, il faut parfois se méfier de ce qu’il raconte… Et voilà pourquoi !

Les scientifiques qui ont créé le Pokédex sont douteux



A l’origine, le créateur du Pokédex, c’est le Professeur Chen. Grande autorité scientifique du Monde Pokémon, il est connu pour nous donner notre Pokédex avec notre starter en 1G. Il nous donne aussi le Pokédex en 2G, et on le rencontre parfois lors des générations suivantes. Dans l’Animé, c’est chez lui que les Pokémons des dresseurs sont envoyé et non pas dans un PC. Je vous raconte pas la taille de sa propriété …

Tout le monde aime le Professeur Chen, ce grand biologiste, cette star de la Radio (sisi). Mais il y a un problème…

Le professeur Chen est vieux. On apprend qu’il a été le Rival d’Agatha, la vieille peau du premier Conseil des 4, c’est dire l’âge qu’il doit avoir ! Et comme beaucoup de personnes âgées, malheureusement, il commence à perdre la tête. Il devient complètement gaga.

La preuve ? C’est lui qui nous demande en début d’aventure si on est une fille ou un garçon. C’est bien la preuve qu’il a plus les yeux en face des trous. Et ça ajoute même un petit coté pervers à la situation.

Oui mais...



Même si le Professeur Chen est aujourd’hui un vieillard qui perd la boule, ça n’a pas toujours été le cas ! En effet, il a un jour été jeune et, pour avoir la réputation qu’il a aujourd’hui, il devait être brillant. Aussi, quand il a créé le Pokédex, il y a mis tout son Savoir et le résultat de toutes ses recherches.

De même, il n’a pas agit seul pour faire le Pokédex. Il a été aidé par ses nombreux assistants ainsi que par ses collègues des autres régions pour le mettre à jour. Il n’y a pas qu’un seul homme derrière le Pokédex, mais toute une équipe dont les membres sont prêts à corriger les erreurs des autres. Ho bien sûr, certains ne sont pas toujours très futés, mais il y en a toujours un pour rattraper l’autre.

Enfin, pour terminer, la réputation de vieillard sénile du Professeur Chen vient d'un vieux mêmes célèbre sur le net. Rien dans le jeu ni l'animé n'est là pour appuyer cette histoire !!! L'argument de base est donc ici peu crédible et juste sujet de plaisanterie.

Le Pokédex se contredit et apporte des informations douteuses



Vous ne le remarquez pas toujours, mais le Pokédex est rempli de contradictions. Prenons par exemple Chenipotte et son Pokédex SA (que j’ai sous la main).

Chenipotte : « Chenipotte est la proie d’Hélédelle. Ce Pokémon essaie de résister en dirigeant les pointes de son dos vers le prédateur. Il affaiblit son ennemi en lui injectant du poison. »

On apprend donc que Chenipotte est une proie pour Hélédelle mais qu’il reste capable de s’en protéger. Lorsqu’on regarde la Description d’Hélédelle, il n’y a aucune mention de Chenipotte. Rien d’anormal. Mais lorsqu’on regarde Nirondelle…

Nirondelle : « [infos inutiles] Ce Pokémon se nourrit des Chenipottes qu’il trouve dans les forêts. »

Ici, problème… Nirondelle est un Pokémon plus faible et moins expérimenté qu’Hélédelle. Et pourtant il se nourrirait de Chenipottes lui aussi. Pourtant, ceux-ci sont capables de résister à Hélédelle ? Vous imaginez la galère du pauvre Nirondelle s’il ne se nourrit que de Chenipottes, comme le sous-entends le Pokédex, alors qu’ils les empoisonnent à chaque tentative de les becqueter ? Sans oublier qu'ils font la même taille.

Voici une série d’autres exemples parmi tant d’autres (vous pouvez vous amuser à en chercher d’autres!)

Rosabyss. Dans le Pokédex de Saphir, il est dit qu’il est un prédateur particulièrement cruel.Mais quelques générations après, sur Y, il se nourrit d’algues… Alors quoi, carnivore, herbivore ou omnivore ?

Maskadra est capable d’apprendre Danse Pluie. Pourtant, le Pokédex le dit incapable de voler sous la pluie.

Pour ce qui est de Viskuse, on l’appelle le pokémon flotaison. On devrait donc le trouver à la surface de l’eau… Et bien, quand il capture quelqu’un, il l’entraîne à 8000 mètres sous l’eau. Ce qui pourrait paraitre illogique s'il flotte.

Il existe de nombreux autres exemples de pareilles contradictions, particulièrement lorsqu’on compare les différentes descriptions d’un même Pokémon au fil des générations. C'est parfois un jeu assez amusant de rechercher ce genre de petits paradoxes.

Oui mais...



Pour en revenir à Chenipotte et Nirondelle, même si cela peut paraitre étrange, cela reste possible. Après tout, pour apprendre à se nourrir, Nirondelle devra affiner sa technique de chasse au Chenipotte. Ce qui fait que, lorsqu’il aura évolué, il aura derrière lui tout l’apprentissage, toute l’expérience nécessaire pour se nourrir seul, d’où les explications du Pokédex.

Pour de nombreux autres exemples, on peut trouver une explication du même style. Et pour les contradictions entre générations, c’est normal aussi. Après tout, la science n’est jamais à l’abri de nouvelles découvertes. On pensait bien que la terre était plate à un moment, par exemple. Et dans le Monde Pokémon, on peut découvrir de nouvelles choses qui mettent en cause nos précédentes découvertes. On pensait que Viskuse se contentait de flotter, puis on en a trouvé dans les bas-fonds. On pensait que Rosabyss se nourrissait de proies puis on l’a vu manger des algues, etc.

La science est en constante évolution et dois être constamment mise à jour au fur et à mesure des découvertes. Il est donc plus intéressant de se pencher sur les descriptions les plus récentes plus que sur celles de la 1G.

Mais pourtant, il ne faut pas non plus oublier que ces premières descriptions sont certainement aussi plus proches de l'idée de base des créateurs. Il s'agit en quelque sorte du premier témoignage les concernant, et il faut aussi en tenir compte. Il faudra donc analyser le paradoxe posé et chercher des informations supplémentaires ailleurs pour pouvoir trancher.

Les « On dit » et les exagérations



Il faut aussi se méfier du Pokédex dans certains cas… En particulier lorsque la description commence par « On dit » ; « On raconte » ; « La rumeur dit » ou tout autre formulation du même style. Pourquoi ? Parce que, simplement, cela sous-entend que les scientifiques se sont basés non pas sur une recherche scientifique mais sur des légendes, des rumeurs, des histoires de Grand-mère. Ce qui, bien souvent, est un tissu de mensonge.

La grande preuve que les scientifiques ne se basent pas toujours sur des recherches et observations, ce sont les aveux d’un scientifique de chez Devon, qui raconte la légende de Rayquazza et explique qu’elle a inspiré sa description Pokédex !

Tounéketromperie ! Les scientifiques se sont basés sur de simples histoires ! Pareil pour Voltorbe sur SA : « On raconte qu’il fut créé par l’exposition d’une Poké Ball à une puissante dose d’énergie.» Ok, mais y a une preuve de ça, à part une légende urbaine ?

Autre point noir, le Pokédex exagère souvent. Il suffit de voir Machoc qui serait capable de porter 100 adultes, soit une masse d’environ 8 tonnes. Je ne veux pas dire, mais c’est énorme pour une créature de 80 centimètres. Même Stitch il peut pas !

Ou encore Alakazam qui aurait un QI de 5000. Sauf que le calcul du QI se fait ainsi : Age mental divisé par âge réel x 100. Donc, un Alakazam âgé de 2 ans serait capable de réaliser les mêmes tâches qu’un homme de 100 ans. Et âgé de 10 ans, il aurait le même âge mental qu’un homme de … 500 ans. Est-ce que le Pokédex veut nous dire qu’Alakazam est juste complètement gaga ou bien est-ce que le test de QI ne correspond vraiment pas aux Pokémon ?

Il ne s'agit là que d'exemples, mais encore une fois, je vous invite à fouiller votre propre Pokédex à la recherche de ces petites notions qui frôlent l'impossibilité, même dans un Univers fictif.

Oui mais...



Heureusement, cela ne concerne pas tous les Pokémon et il n’y a que quelques définitions qui ne sont pas basées sur une recherche et une observation scientifique. Il faut particulièrement se méfier de ce que nous dit le Pokédex des Pokémon Légendaires qui, bien souvent, n’ont pas pu être étudiés en laboratoire et n’ont été que peu observés, mais qui ont derrière eux tout un folklore, leur attribuant des traits parfois exagérés.

Pour conclure



Le Pokédex est une mine d’or d’informations pour tout bon Pokéscientifique. Il donne un bon nombre d’informations principales qui seront la base de toutes vos recherches. Mais il est aussi une arme à double tranchant et il faut exercer avec ses informations une analyse critique de ce qu’il nous raconte.

Par conséquent, il faut respecter ces quelques commandements lorsqu'on utilise le Pokédex.

1) Le plus récent tu préféreras : De préférence, on se fiera plus facilement aux descriptions les plus récentes, car elles sont fortes de nouvelles recherches. Cependant, il ne faut pas mettre les descriptions plus vieilles à la poubelle pour autant, d'autant plus que les premières sont un reflet de l'idée de base des créateurs. Une recherche s'imposera donc.

2) Incrédule tu resteras: Adoptez toujours une attitude incrédibilité. Vous devez vous poser la question "Est-ce que ce que je viens de lire est possible et cohérent?" comme je l'ai fait plus haut avec Alakazam et Machoc.

3) Des légendes, tu te méfieras: Pour les descriptions des Pokémon Légendaires en particuliers, vous devrez rester méfiant, car les informations les concernant sont souvent basés sur des légendes. Restez aussi méfiants avec les "On dit" ou "On raconte".

4) Du Pokédex, tu ne te contenteras pas: Ne vous contentez jamais du Pokédex pour vos théories. Certes, il s'agit d'une source incroyable d'informations. Mais vous devez continuer vos recherches, en étudiant par exemple la famille des Pokémon, en réalisant des analogies avec le monde IRL, ou vérifier avec d'autres sources. N'hésitez pas à comparer les Pokémon avec le vivant IRL, sans oublier toutefois que le monde Pokémon reste fictif et peut conserver une part de fantasme.

En suivant ces 4 commandements de l’utilisation du Pokédex, vous pourrez vous aussi vous lancer dans la Pokéscience dans les meilleures conditions.

Posté à 22h52 le 07/11/17

Après il faut pas oublié que le gamin qu'on contrôle dans chaque jeu est aussi à l'origine de ces fameuses descriptions du pokedex. C'est un peu la mission auquel les profs vous exige en échange de ce fabuleux outils et de ce starter. Du coup la plus part des assistants qui sont à l'origine de ces description sont de moyen d'âge des enfants de 10 ans excepté certains (héro de BW,B2/W2, XY), ce qui rend crédible les données absurdes du pokédex.

Posté à 23h09 le 07/11/17

Pour le QI d'Alakazam, un autre problème est que l'on est complètement incapable d'estimer un QI supérieur à 150 (on peut constater qu'un QI est plus grand, mais on ne peut dire si il est égal à 151 ou 160 ou encore plus)

Posté à 12h24 le 10/07/21

Je continue ici le débat initié par Quisidia sur le topic Théories random, qui se demande :
D'après Quisidia :
Petite théorie qui vaut ce qu'elle vaut mais...au début de chaque versions, le Professeur Pokemon ne nous prend t'il pas pour des idiots? Aka va remplir le Pokedex qui peut contenir pile poil le référencement de tout les Pokemon de la région, bien rangé pokemon de base puis leur évolution.
Pourquoi? Le professeur est la depuis des années, des mômes, il a dut en envoyer des dizaines sur les routes, depuis tout le temps qu'il fait ses recherches, il doit quand même le savoir ce qu'il y'a comme Pokemon dans la région où il est, il a même rentré quelques informations sur chaque Pokemon. Si il y'a une logique a cela je suis preneur. Si il veut te filer un Pokedex, très bien c'est cool merci mais il devrait etre rempli des informations sur les Pokemon que tu vas rencontré dans la région.


Ça paraît pas déconnant de se demander pourquoi on reçoit un Pokédex vide si nous ne sommes pas le premier à explorer la région... Je pense notamment à Dexio et Sina. Peut-être que la réponse se trouve dans les dialogues de XY.
Et du coup, est-ce que effectivement le Professeur possède déjà des informations sur les Pokémon de la région, mais qu'il préfère donner un Pokédex vierge à chaque enfant pour s'assurer que les observations notées dans le Pokédex soient indépendantes. Afin de limiter la répétition d'idées reçues erronées ?

Cette hypothèse repose sur une grosse condition : que les données du Pokédex qui apparaissent lorsqu'on capture un Pokémon vienne bien de nous. Pourtant, il semble au moins qu'il y ait des informations partagées, avec des auteurs connus. Ce fameux scientifique de chez Devon pour Rayquaza par exemple.
Avec cette nouvelle info en tête, voilà comment je vois le fonctionnement du Pokédex.
On nous donne un Pokédex vierge pour nous motiver et surtout pour que dès qu'on capture un Pokémon, on fasse une observation indépendante. Cette observation n'est pas forcément celle qui nous est dictée dans notre Pokédex. L'observation est ajouté à une base de données que possède le Prof de la région. C'est au Prof de faire le tri et d'analyser les nouvelles informations, afin de mettre à jour la description Pokédex. Mieux, peut-être que tout est automatisé, et que c'est le Pokédex qui analyse et envoie des données, sans que le joueur ne se doute de quoi que ce soit. Et ensuite, le Professeur ainsi que d'autres scientifiques (Devon inclus) traitent ces données pour les résumer en description Pokédex.

Connexion

Inscription

Forum