Forum Pokédex

Tokorico / Tokopiyon / Tokotoro / Tokopisco

Posté à 23h03 le 18/10/20

J'avais fait une vidéo avant la sortie de SL, où je survolais les inspi des 4 gardiens d'Alola.



Je m'attardais surtout sur les Aumakua, esprits gardiens qui protègent les familles, et revêtent des formes animales. A contrario, je rejetais d'emblée l'hypothèse qui voulait que les Toko s'inspiraient des 4 dieux principaux d'Hawaï. En effet, nous ne connaissions que Tokorico à ce moment, et isolé, le lien ne sautait pas du tout aux yeux. Seul le nombre 4 était un indice valable.

Depuis que le jeu est sorti, les indices qui montrent le lien entre les Toko et les dieux principaux sautent aux yeux.

Les Tiki


Évidemment, les Toko sont avant tout inspirés des Tiki. Rien que dans le nom. Mais aussi dans la forme de leur coquille, qui semblent d'ailleurs faites en bois. Fun fact : seul le nom français assume cette référence. Dans les autres langues, Tapu vient de "sacré" en hawaïen.


L'ancien design du ou des Toko ressemblait possiblement davantage à un Tiki. En effet, le Bibelot Bizarre qu'on reçoit dans XY et qui annonce Alola a pour description : "Un ornement à l'image d'un Pokémon vénéré comme protecteur dans une région éloignée de Kalos". Bibelot Bizarre qui ressemble trait pour trait à un Tiki : grand front, yeux globuleux, narines écartées et sourire grimaçant.



Cerise sur le gâteau : Le nom de code des gardiens en période de prod des jeux était "Tiki".

Si c'est clair et net, l'inspiration ne se limite pas aux Tiki. Pour la bonne raison qu'un Tiki est une sculpture d'un dieu. Et il y a moyen de préciser de quels dieux il s'agit...


Les 4 dieux principaux d'Hawaï



Tokorico et Kūkaʻilimoku




En terme de rôle, ce duo n'est pas très convaincant.
Voici les thèmes liés à Kū :
• Les forêts et la pluie
• Agriculture et pêche
• Guerre et politique
Tokorico a son autel au milieu d'une forêt. Il invoque des nuages orageux, mais seulement pour stocker la foudre dans son corps. Il n'est fait aucune mention de pluie. Encore moins d'agriculture et de pêche. À la limite, Tokorico s'apparente surtout à la guerre, puisqu'il aime particulièrement se battre contre le héros, dans le jeu comme dans l'anime. Kū semble aussi avoir une stature de dieu à peine plus important que les autres, tout comme Tokorico. Mais le lien s'arrête là. Pour beaucoup de thèmes, on imagine mieux Tokotoro ou Tokopisco.

En revanche, les idoles de Kû sont souvent recouverts de plumes oranges et jaunes. Pour autant, Kū ne prend pas de forme de coq. Il prend la forme de nombreux animaux, dont la poule et le faucon.

Tokopiyon et Kāne


Kāne n'a pas de formes animales, en revanche il est bien moins flou sur ces thèmes : Kāne se limite à la procréation et à la vie. Or, la particularité de Tokopiyon est de répandre une pluie d'écailles scintillantes pour soigner les blessures.

Tokotoro et Lono


Lono a un peu plus de thèmes, mais tous très pertinents avec Tokotoro :
• Agriculture, fertilité et pluie
• Paix
• Musique
Tokotoro a le pouvoir de rendre la végétation luxuriante. Il n'est pas vraiment lié à la musique, mais il a tout de même une énorme cloche en guise de queue. D'ailleurs, il la fait tinter pour signaler son arrivée et éviter les conflits. Ce détail est très important, car c'est le seul Toko qui se montre aussi pacifique. Tous les autres peuvent se montrer colérique ou cruel et adorent combattre. Il est donc bien lié à la paix.

Tokopisco et Kanaloa


Tokopisco est le maître de l'eau et puise son pouvoir dans les courants marins, là où Kanaloa est un dieu marin. Il n'a apparemment pas de rôle précis associé à la mer.
En revanche, Tokopisco ressemble à un espadon tandis que Kanaloa est représenté par un calmar ou une pieuvre.

Kanaloa est surtout le dieu de l'Au-Delà. Quel rapport avec Tokopisco ? Son autel repose dans les Ruines de l'Au-Delà. Rien que ça. Je n'ai pas trouvé en français, mais la description du lieu précise en anglais "It is said that life ends its journey here". Dans son nom anglais, Tapufini peut faire penser au mot "final", mais c'est le mot "nageoire" qu'il faut retenir, étant celui qu'on retrouve aussi en japonais sans ambiguïté.

Et on en parle de l'anime ? Dans l'épisode 108, Paulie raconte à la bande que la brume de Tokopisco permet de revoir les défunts.
La légende se révèle vraie, et la bande le vérifie quand ils se retrouvent prisonniers dans la brume. Ainsi, ils revoient Mastouffe, la mère de Barbara et le grand-père de Paulie.




Les Aumakua


Si les Toko sont clairement liés aux dieux principaux, ils entretiennent une relation avec les humains qui se rapprochent bien plus des Aumakua. Ce sont de petites divinités familiales ou ancêtres déifiés. Cet aspect fait penser à Tokorico et Tokopisco qui entretiennent un pouvoir héréditaire, transmettant le rôle de Doyen aux petits enfants (en tout cas pour Paulie). Surtout, ce sont des dieux locaux, attachés à un endroit.

L'aspect lunatique des Toko, qui peuvent très vite se montrer néfastes, se retrouve chez les Aumakua qui se déchaînent s'ils subissent une injure. S'attirer leur faveur est donc primordial.

Pour ce qui est des formes animales que revêtent les Aumakua, il est à noter qu'on ne trouve pas le coq, le papillon, le buffle ou l'espadon. On trouve surtout la tortue, le gecko, la chouette et le requin. C'est quand même intéressant dans la mesure où les Aumakua sont très souvent représentés en animaux au contraire des dieux principaux.

Posté à 07h28 le 19/10/20

Personnellement, je trouve que l'inspi' Toko - Dieux et pas mal.

Connexion

Inscription

Forum