Forum Théories

Epigénétique et Pokémons

Posté à 22h33 le 11/09/18

Salut, très intéressant et vrai surtout ! Je suis absolument d'accord avec ce que tu proposes, et je vais juste apporter les preuves :

D'après Oberlune :
Je propose de voir plutôt ce terme comme un groupe polyphylétique, c'est à dire rassemblant des êtres vivants issus de taxons différents (par exemple, les groupes des Procaryotes ou des poissons sont des groupes polyphylétiques).

: nous avons par exemple le cas de Kadabra qui était un enfant humain avant, mais est devenu un Pokémon, cela valide ainsi cette hypothèse.

D'après Oberlune :

On peut alors imaginer que les Pokémon légendaires ne peuvent se reproduire à cause de leur onde qui est trop éloignée de celles d'autres Pokémon. D'ailleurs, les Pokémon présents dans le groupe d'oeuf Inconnu sont sûrement tous incapables de se reproduire "par onde" (une reproduction sexuée "classique " est peut-être par contre possible, on pensera notamment aux Lati@s, à Heatran, aux génies, et surtout à Nidoqueen et Nidorina)

: Pour faire plus simple, les Légendaires n'ont sûrement pas cet propriété dans leur onde qui leur permette de se reproduire, mais ils ont pu la posséder au tout début, mais suite à leur éternelle vie, leurs capacités de reproduction ont disparu. Ensuite, pour appuyer la théorie de la reproduction sexuée, nous avons le cas de Nidoqueen qui a des traits maternels de mammifères, notamment des espèces de seins, qui ne sont pas un trait de "design agencé par la nature", mais plutôt de reproduction, car sinon ça n'a aucune utilité.

Posté à 12h16 le 16/03/20

Pour revenir sur les formes alternatives entre les Pokémon mâles et femelles, on a eu, le 19 Décembre 2019 le leak de TOUT les beta-sprites (Les tout premiers sprites conçus) des Pokémon de Diamant et Perle.

Ce qui est intéressant à noter ici, ce sont les différences mâle/femelle de ces sprites, car celles-ci concernent la majorité des Pokémon, alors qu'actuellement, dans les jeux Diamant et Perle, seules quelques espèces de Pokémon présentent des différences mâle/femelle (sûrement parce que ces sprites seraient trop longs à faire à chaque génération).

On a ainsi plusieurs espèces de Pokémon qui ne sont pas sensés avoir de différences mâle/femelle, comme par exemple Dimoret :

Le sprite mâle à gauche, le sprite femelle à droite.

La différence ici est la longueur de ses "plumes" sous ses oreilles.

Cependant, sur d'autres espèces, comme Lucario, la différence est invisible/inexistante alors qu'on a deux sprites différents :

Le sprite mâle à gauche, le sprite femelle à droite.


• Sources :
Blog du 20 décembre 2019 de DrLava
Sprites leakés disponibles sur ProjectPokemon

Connexion

Inscription

Forum