Forum Conception

Erreurs et incohérences scientifiques du Pokedex

Posté à 22h19 le 03/12/17

Ce topic a pour but de recenser les erreurs scientifiques du Pokedex et non les erreurs scénaristiques (qui parfois peuvent être expliquées).
Par exemple on ne parlera pas du cas de Branette qui naît d'une poupée abandonnée selon le Pokedex alors que ce Pokémon possède une pré-évolution. On parlera plutôt des erreurs scientifiques peut-être non voulues par les rédacteurs.
N'hésitez pas à débattre des erreurs énoncées pour savoir si on les garde dans le dossier ou non !



Je commence avec Mandrillon :
D'après Ultra-Soleil :
Son corps contient des hectolitres de poison. Il fait partie de ces créatures que l'on nomme "Ultra-Chimères".

Pour rappel un hectolitre = 100L. Cela veut donc dire que Mandrillon a au moins 200L de poison dans son corps pour avoir "des hectolitres".
C'est un très gros chiffre qui pourrait tout de même être possible au vu de la taille de Mandrillon (3m60), mais pas au niveau de son poids. Mandrillon pèse 150Kg, or pour exemple 200L d'eau pèse 200Kg. Soit le venin de Mandrillon a une densité très faible (moins de 0,7 Kg/L si on veut lui laisser de la place pour les os et organes), mais il y a très peu de liquide dans ce cas là et en plus le poison de Mandrillon est qualifié de "gluant", soit c'est une simple erreur.

Posté à 02h42 le 04/12/17

C'est le genre d'erreur courante dans le Pokédex : il généralise. Je m'explique.
On sait grâce à Pokémon GO (je sais) mais aussi (dieu merci) à USUL, que les tailles et poids varient d'un Pokémon à l'autre, au sein de la même espèce. Dans USUL cela est notamment visible chez les Pokémon dominants.
Je propose comme explication qu'il existe des spécimens de Mandrillon contenant jusqu'à des hectolitres de poison dans leur dard. En réalité, il serait très rare d'atteindre une telle contenance en choisissant un Mandrillon au hasard. C'est simplement que souvent, le Pokédex généralise.

Posté à 14h34 le 04/12/17

Après il faut pas oublier que c'est le héros/des dresseurs de 10 ans qui généralement écrivent les descriptions du pokédex.
Ce qui fait qu'on peut s'attendre à des exagérations exemple les 10 000°C de volcaropod.

Posté à 11h37 le 05/12/17

Dans le 1er post "et non les erreurs scénaristiques" ça sous entend qu'on est pas là pour expliquer pourquoi le pokedex se trompe hein. C'est juste un topic qui recense les erreurs, pour ne PAS que ces choses soient ensuite considérées comme vraies, ou du moins vraies pour tous les Pokémon.
Wolfein, je veux bien qu'un Mandrillon puisse peut-être atteindre cette quantité, mais ne n'est pas le cas pour Mandrillon tout court. Donc ça reste une erreur. Et puis pourquoi généraliser un Mandrillon de très grand taille mais mettre que Mandrillon pèse 150Kg quand même :x.

Posté à 18h04 le 02/01/18

Tu as raison Germy. Mais c'est le problème du Pokédex qui a tendance à généraliser. Souvent il transforme "peut faire jusqu'à" en "fait". Mais je dois bien te l'accorder, on arrive à la limite du raisonnable.

Posté à 23h30 le 03/01/18

Le cas Ultra-Necrozma



D'après Site Pokémon :
Son corps, composé de la lumière qu'il a absorbée de Solgaleo ou Lunala, peut atteindre l'impressionnante température de 6 000 °C !


Même le Soleil est moins chaud, alors comment se fait-il que le Dresseur n'ait pas encore brûlé? Il y a trois possibilités:
-Soi son périmètre de chaleur est trop petit
-Soi son périmètre est le bon, mais alors pourquoi rien ne brûle?
-Soi le Pokédex nous fausse là-dessus

Wolfein et moi nous sommes penchés sur ce problème, et nous avons fait des calculs de même base:

Si vous voulez comprendre le calcul de Wolfein, lisez le mien avant, bien qu'il soit faux


-le mien est faux mais confirme la première hypothèse:

Pour trouver le rayon d'exposition de Necrozma, j'ai fait ceci:
En vue de sa luminosité et de sa chaleur qui "peut atteindre jusqu'à 6000°C", et pour notre calcul, je considère Necrozma comme une étoile, et de nombreux indices y laissent à penser, notamment son spectre lumineux expliquant sa couleur "bleu" dans le pokédex, ainsi que sa forme shiny, car 6000°C représente une étoile de type F, donc avec un spectre qui tend vers le bleu-violet:.
C'est un indice du Pokédex qui nous tend vers la méthode de calcul:
D'après Wolfein :
si on fait le spectre de couleur de necrozma et qu'on applique la méthode on trouve 6000°C parce qu'il est bleu clair


Pour comparer les étoiles, et pouvoir trouver leurs attributs, on utilise le Soleil comme "base", donc si je veux trouver les attributs de Necrozma, je suis obligé de le comparer au Soleil. On obtient notre base du calcul: Soleil/Necrozma (PS: Cela correspond à la "Règle de trois", qui permet de résoudre les problèmes de phénomènes proportionnels)
Ainsi nous obtenons: Soleil/Necrozma=Rayond'ExpositionduSoleil(En km et dans le vide)/Rayond'ExpositiondeNecrozma(en km et dans le vide)

Seulement, le Soleil et Necrozma sont des objets, et pas des valeurs, donc nous devons ajouter une valeur, comme la masse, j'obtiens donc:
S/N=RES/REN=MasseSoleil(en kg)/MasseNecrozma(en kg)
Nous connaissons uniquement les masses du Soleil et de Necrozma
N'ayant pas trouvé le Rayon d'exposition du Soleil sur Internet, j'ai décidé de le calculer moi même:
L'intervale du rayon est [Soleil;0°C]
Je vais donc prendre les températures maximales des objets célestes reconnus, et avoir notre repaire.
La température maximale de la Terre est 56,7°C
La température maximale de Mars est -3°C
Ca tombe donc dans l'intervale, je dois donc calculer le nombre de kilomètres entre 0°C et la Terre, puis prendre la distance Terre-Soleil et additionner les deux.

Intervale entre la Terre et Mars en Celsius=Additionner les maximales mises positivement, càd 56,7+3 = 59,7 ° C de différence
La distance Terre - Mars = 76X10^6km en moyenne
59,7/(76X10^6)=nombre de celsius que l'on gagne (si on se rapproche du soleil) ou que l'on perd (si on s'en éloigne) par kilomètres=environs 7,9X10^-7°C/km
Ainsi, si on divise cette valeur par le nombre de degrès positif à partir de zéro à partir d'un repaire= (56.7/(7,9X10^-7)) = nombre de kilomètres entre la Terre et 0°C
Donc nous avons les intervalles [Soleil; Terre] et [Terre; 0°C], il reste plus qu'à aditionner:
(56,7/(7,9X10^-7))+(149,6X10^6)=environs 221,4X10^6 km

Reprenons.
Nous avions ce problème : RES/REN=MS/MN
Maintenant, nous avons 3 des 4 inconnues: (221,4X10^6 km)/REN=(1,9891X10^30 kg)/230 kg
Un simple produit en croix à faire: ((221,4X10^6 km)X230)/(1,9891X10^30 kg)=REN=environs 2.56X10^-20 km=0,00256X10^-17m=environs 25,6 attomètres



-Celui de Wolfein est juste, et confirme la seconde hypothèse:
On part du principe que Necrozma est une étoile, ainsi on calcule son rayonnement comme une étoile:
D'après Wolfein :
en fait le rayon d'exposition il faut le changer un peu c'est à dire que ça apporte pas grand chose comme ça ce qui est important c'est la variation de distance par degré perdu ou l'inverse càd la variation de température par mètre c'est le coefficient directeur de la courbe représentant la température en fonction de la distance du coup j'ai fait les calculs et ils s'avère que la variation de température avec la distance est de -9,520.10^-10 K/m ce qui signifie que l'on perd un kelvin ou un degré Celsius puisque ces deux échelles varient de manière identique tous les milliards de mètre environ






On voit qu'à part erreur, Ultra-Necrozma est sensé brûler tout les environs autour de lui, ce qui n'est pas le cas. On en conclu que le Pokédex donne des informations, mais pas la vérité sur les faits actuels.

Posté à 23h52 le 03/01/18

Je tique juste sur la fin du message : dans ce topic, on ne s'embête pas à trouver une explication scénaristique. Que le Pokédex se trompe ou qu'on ne comprenne pas correctement le Pokédex est hors sujet. Si le topic n'est pas placé dans la partie "Scénarios" mais dans la partie "Conception", ce n'est pas pour rien. Germy l'avait déjà expliqué, mais c'est dur à assimiler apparemment.
On cherche juste à trouver toutes les erreurs scientifiques, qui vont au-delà du raisonnable. Les erreurs qui peuvent attester d'une maladresse des scénaristes, d'un manque de connaissances, ou d'une volonté d'outrepasser la physique de notre monde. Nous pourrions discuter de ces trois hypothèses bien plus tard, que ce soit sur ce topic ou sur un autre. En tout cas nous nous focalisons bien exclusivement sur les données absurdes lors de la conception du jeu.




Sinon votre analyse est intéressante, outre le fait que vous concluez en des mots scénaristiques !

Posté à 00h59 le 04/01/18

Perso je parlerais bien de Mackogneur.



Certes c'est amusant de dire que:
(Pokémon Jaune)
Un seul de ses bras peut bouger une montagne. Rien ne résiste aux quatre bras en même temps..
et
(Pokémon X)
Ses deux paires de bras permettent à Mackogneur d'envoyer une série de 1000 coups de poing en 2s.

et
(Pokémon Cristal)
Balançant ses 4 bras plus vite que l'éclair, il peut donner plusieurs coups de poing en même temps.

... mais ça semble hautement improbable.

Bon je vous l'accorde, l'expression déplacer des montagnes existe en anglais et en français, pourquoi pas au japon : une montagne c'est gros et les déplacer c'est puissant. Mais si on le prend littéralement ça veut dire que avec un bras il pourrait déplacer dans les quelques millions/milliards de tonnes (si je m'en remet à ça. humpf, ça me paraît lourd.

Les bras plus vite de l'éclair est aussi une expression. En anglais ils disent dans cette description de crystal: With four arms that react more quickly than it can think, it can execute many punches at once. "Plaus rapide qu'il ne pense" me paraît être quelque chose de plus juste.

Pour le reste... Mackogneur fait un mètre soixante. Il a donc des bras de environ la moitié de son corps, donc on va dire 80cm. Il est marqué qu'il peut envoyer 1000 coups de poings en deux secondes. On va dire plutôt 500 en une seconde pour que ça soit plus simple. 500 divisé par 4 = 125 coups de poings avec un bras par seconde. 125 cdp/sec fois ( 0,80m fois deux (car il faut que le poing fasse l'allez retour pour donner un coup) = 200 m / seconde
(ou 720 km/h)

et... c'est absurde mais bizarrement ça ne dépasse même pas la vitesse du son (350m/s dans l'air à 30°C)


Pour info, la vitesse maximale (que j'ai pu trouver) de coups de poings humains est de 500 coups par minute, soit 8,3 par seconde. ici avec une vidéo. Et l'on voit que l'allonge est ridiculement plus petite que celle du bras et que si mackogneur tape avec de petits coups comme ça, il ira beaucoup moins vite que ce que j'ai calculé.
pour la moitié ça ferait 125 fois 0,80 = 100 m/s (360 km/h)
pour le tiers, comme semble le faire ce boxeur, cela ferait 125 fois 0,53 = 66,25 m/S (238,5 km/h)

Conclusion: J'ai rien dit, tout va "bien", c'est abusé mais pas irréaliste dans un monde de monstres avec de la magie et tout.

Posté à 01h16 le 04/01/18

Pour Mandrillon c'est chelou, mais ne pouvons-nous pas imaginer que sa structure interne est complètement différente d'un animal ou d'un pokémon du pokémonde classique. Il est sensé être bizarre. Si ça se trouve ses organes sont composés de venin a différentes viscosités et contraction. S'il peut contenir autant de venin c'est qu'il est composé de venin, à part la coquille externe.

Pour te répondre ruine, et germy, comme c'est un monde inventé avec ses propres règles, je ne suis pas sur qu'on puisse différencier totalement les erreurs des créateurs et le lore du jeu. Je prendrais comme exemple dragon ball où souvent des contraintes scénaristiques ou matérielles ont permis de forger le monde qu'on connaît (l'oubli volontaire de toriyama de certains éléments/personnages, les films qui sont pas canons mais qui expliquent des choses (épée de trunk, Bardok...) ou même la transformation en super sayen n'existant principalement que parce que c'était plus facile pour les assistants d'arrêter de colorier en noir les cheveux de goku à chaque page).Les erreurs enrichissent le scénarios, et par conséquent n'en sont plus.
Les comics de super héros se contredisent tout le temps car ils sont bloqués entre l'envie de faire des histoires indépendantes et l'envie de faire un monde cohérent o tout le monde cohabitent. Ils sont également bloqués entre l'envie de changer les choses mais en même temps de ne pas trop bouger. Les gens se créent leur propre canon en fonction des histoires qu'ils préfèrent et en oubliant les incohérences.

Ca semble confus, certes, mais mon point est que si l'on peut expliquer scénaristiquement une erreur, est ce que c'en est toujours une? Est ce que c'en était une à la base?

Posté à 11h14 le 04/01/18

Bonne analyse ! C'est justement pour ça qu'on parle d'erreur scientifique. Car scientifiquement c'est incorrect. On n'a pas dit qu'il s'agissait d'une erreur de conception. Nous voulons pointer du doigt les éléments absurdes, pour ensuite émettre des hypothèses comme tu fais.