Les 4 gardiens des îles d'Alola

Résumé

Tokorico serait le gardien de l'île de Mele-Mele, qui veut dire "jaune" en hawaïen. Et le type emblématique de cette couleur, c'est le type électrique, comme Tokorico. D'après Pectorius, il y a quatre gardiens pour les quatre îles d'Alola. Certains y voient les quatre dieux principaux de Hawaï Kāne, Kū, Lono et Kanaloa. Outre les dieux, il y a dans la mythologie hawaïenne des esprits gardiens, appelés Aumakua. Ils protègent les familles et sont liés à la nature, prenant souvent des formes animales. Les autres gardiens seront certainement attachés aux couleurs de leur île.
La région d'Alola est inspirée de l'archipel de Hawaï, et chaque île dans le jeu correspond à une des îles de Hawaï. Or, chacune des vraies îles possède une couleur officielle.
• O'ahu le jaune ("melemele" en hawaïen).
• Mauhi le rose ("akala" en hawaïen).
• Hawai'i le rouge ("ula ula" en hawaïen).
• Kauai le violet ("poni" en hawaïen).
Il est logique, puisque c'est le cas pour l'île de départ, que les autres îles d'Alola reprennent les mêmes couleurs officielles et leur nom hawaïen. Et cette théorie est validée par deux indices. Plumeline existe en quatre formes différentes, une par île. Nous retrouvons les quatre couleurs officielles des îles : jaune, rose, rouge et violet. Les décorations qu'on trouve à plusieurs reprises sur les parcours du tour des îles reprennent les mêmes couleurs.


Erratum

La théorie bonus sur les masques des gardiens qui se referment pour s'empiler s'est avérée fausse. La description du site officiel faisait référence à la capacité Z des gardiens, où le masque se refermait pour devenir la tête d'un géant sorti de la Terre. Le type de certains gardiens se sont aussi avérés faux. Il ne fallait pas trop se fier aux Plumelines.

Connexion

Inscription

Forum