Profil de Crystal_Chaos

Inscrit depuis le 14/09/2017
Anniversaire : 10/08/1999 (18 ans)
Code-Ami :
Sites Web :

Présentation

J'aime la rigueur. Rien à dire de plus


Derniers messages

Crystal_Chaos a posté 66 messages Voir tous les messages

Posté à 13h51 le 21/05/18

Fonctionnalités intére ...
Un peu trop compliqué je crois pou rles graphismes. Personnellement, je crois que pour arriver à faire un truc, faut des graphismes basiques, genre pokémon émeraude (cette affirmation n'a rien à voir avec mon nostalgisme, je le jure ! je suis sincère !).
Ce que je disais était : faudrait trouver une rom de Pokémon, et voir comment elle est codée pour avoir un modèle.


EDIT : je viens de trouver un tuto, etc, sur Pokémon Trash, à voir ce que ça vaut.
http://www.pokemontrash.com/jeux-pokemon/apprendre-scripter-rom-gba.php




Sinon, ce qui serait cool serait une véritable ligue, quasi imbattable aussi. Pourquoi faire une tour de combat quand on peut avoir la Ligue ? Ainsi, le joueur controlé serait plus "normal", et pas un gamin de 10 ans qui tue tout ...

Posté à 13h45 le 21/05/18

Fonctionnalités intére ...
Pour faire une rom, ça ne doit pas être bien compliqué : le mieux serait de se procurer un modèle. Comment font les autres pour faire des roms ? A partir de là, l'éditer ne devrait pas être trop dur (enfin, si, mais on se comprend)miam

Posté à 20h00 le 19/05/18

Fonctionnalités intére ...
Ce que j'apprécierais, ce serait qu'on ne batte pas la méchante team, ou que ce soit extrèmement dur, par exemple, au moins 50 dresseurs et un giga labyrinthe avant d'arriver au boss, quasi imbattable, avec les dresseurs qui se remettent en forme quand on sort. Ce serait marrant que ce ne soit pas obligé de battre les méchants, et que le faire soit un exploit

Posté à 17h36 le 02/05/18

Le fonctionnement des Po ...
Je crois qu'il y aurait un système plus simple que "pokémon -> données -> dans pokéball", ce serait "pokémon -> désintégration du pokémon et transmission des données analysées à une antenne proche (un centre poké, ou autre)". Certains disent qu'un truc du genre serait le seul moyen d'approcher de la téléportation.

Bref, ce que je dis, c'est que le pokémon meurt à chaque fois qu'on le rentre (désintégré,c 'est horrible, mais ça correspond bien à la lumière rouge vue dans l'anime), puis les données correspondantes sont transmises à un centre, qui, au moment où on ouvre la pokéball, retransmet les données correspondantes.

En plus, ce système ferait que le soin des pokémons serait facilité dans les centres ! Il suffirait de tripoter les données du Pokémon et paf ! (même si la quantité de données serait incommensurable, on peut se dire qu'ils sont des giga-calculateurs dans le sous-sol des centres).
Les CTs seraient juste des trucs qui modifient les données, ce qui correspond bien à l'image qu'on en a (des CDs).


Le seul truc que je n'arrive pas à bien expliquer, c'est le fait que la Pokéball puisse "refaire" un Pokémon (elle pourrait être une sorte d'usine à nanites, un truc du genre, mais je ne trouve pas l'explication bien satisfaisante).



Ce système correspondrai bien, mais serait tout bonnement atroce pour les Pokémons (rappelons en passant que Pikachu refusait d'entrer dans sa pokéball, peut-être que lui, il avait compris le truc)

Posté à 09h23 le 30/04/18

Pokémon Arcanes Leagues ...
Je participerai peut-être de temps en temps ... La gloire ? Mouais ...

Posté à 23h59 le 24/03/18

Le type Psy/mode réel ...
Le but de cette théorie est de décrire les Pokémons de type Psys (ou du moins certains d'entre eux) comme des êtres pouvant exister dans le monde réel.

I) La famille Abra/Kadabra/Alakazam



1) Abra



[/h3]



Faisons le bilan des données du Pokédex sur Abra.
Nous avons donc un truc (aucune terme de plus précis pour l'instant) qui dort beaucoup.
De plus, il est capable par un moyen indéterminé de repérer le danger, même en dormant, grâce à un soi-disant radar télépathique.
Il peut se téléporter s'il sent un danger et évite ainsi le combat, et le faire assez rapidement pour faire croire qu'il a des doubles.
Il serait capable de télékinésie, ie de déplacer des objets sans les toucher physiquement.
Tout cela le fatiguerait énormément.

Premièrement, Abra a une vigilance constante et totale sur son environnement. Cela n'est possible que par deux moyens naturels : des yeux offrant une vision à 360°, comme les caméléons, ce qui lui permettrait de tout voir, ou alors une écholocalisation, comme les chauves-souris : Abra émettrait des ondes (ultrasonores par exemple), qui heurterait les objets alentours, et reviendrait vers Abra, son cerveau faisant le calcul déterminant la position de l'objet.
Abra dort beaucoup, 18 heures pas jour, plus qu'un chat. Soit il dort dans le sens où nous l'entendons comme humains, soit il adopte un autre mode de sommeil. La durée de ce sommeil et le fait qu'il soit capable de repérer le danger en dormant est en faveur de la deuxième option : une partie de son cerveau serait en repos, tandis que l'autre assurerait les fonctions essentielles, dont la surveillance, un peu comme les dauphins, qui, sans ce mode de repos, se noieraient. Ce sommeil ayant été observé seulement sur des cétacés, qui sont des mammifères, nous pouvons raisonnablement supposer qu'Abra est un mammifère.
Cela apporte une solution au premier problème : les mammifères ne pouvant pas avoir une vision à 360°, l'écho-localisation est le moyen de détection d'Abra. Notez que le terme "radar télépathique" est alors un peu confirmé, car c'est une sorte de "radar". Générer des ondes sonores en permanence nécessiterait une grande énergie, d'où sa durée de sommeil importante (rappelons que les chauves-souris dorment le jour, et donc, dorment longtemps).

Pour l'instant, nous avons donc un mammifère qui se repère par écholocalisation, et ne dort que d'un oeil, mais longtemps.

Il pourrait se téléporter. Ayant supposé que la téléportation n'était pas une option valide, il reste 2 options : soit il se déplace très très vite, ce qui est peu probable vu qu'il dort à moitié, soit il est capable de disparaitre, ce qui pourrait faire penser à une téléportation, sans en être une. Cette disparition ne peut se faire que par camouflage. Ainsi, Abra aurait des cellules contenant des nanocristaux reflétant la lumière de manière variable, modifiant la couleut de son épiderme, tout comme les caméléons.
En se téléportant, il donne l'impression d'avoir des doubles. Mais ce n'est qu'une impression. Cela n'est possible que par la présence d'autres Abras ou par un changement rapide de couleur associ à une grande vitesse de déplacement. La seconde option serait trop difficile à appliquer pour un être vivant. Ainsi, Abra vivrait en groupe : c'est un mammifère social.
Dans ce modèle, si un Abra du groupe repère un danger, il change de couleur, et émet un signal, ce qui alerte les autres, qui feront ainsi de même, mais avec un temps de retard. Le fait que certains réapparaissent serait une ruse pour désorienter l'ennemi (pure hypothèse de ma part).

Cet animal, enfin, serait peureux, comme il est dit dans le Pokédex.

Donc, Abra serait une sorte de chauve-souris terrestre ayant un comportement grégaire, repérant son environnement par écho-localisation, et capable de se camoufler pour échapper aux prédateurs, tout en dormant beaucoup, mais d'un seul oeil.


2) Kadabra



Nous obtenons quelques données en plus grâce à la description de Kadabra. Il émettrait des rayons gammas perturbant les êtres vivants, pourrrait en contrôler consciemment le flux . De plus, les appareils buggent en sa présence (ombres sur les écrans des télés, pendules tournant à l'envers).

Le Kadabra serait donc capable d'émettre des rayons gammas. C'est problématique car une quantité trop important de rayons gammas tuerait à petit feu tous les êtres vivants l'entourant. Donc, à moins que l'habitat de Kadabra ne soit stérilisé, ce n'est pas possible.
De plus, le fait de faire tourner les pendules à l'envers et que les télés s'obscurcissent montrent qu'il s'agit plutôt d'un phénomène magnétique, un peu comme les impulsions électromagnétiques pouvant être déclenchées par des explosions nucléaires en altitude, bousillant tous les appareils électriques dans une zone.
Ainsi, le Abra grandissant en Kadabra acquiert des cristaux de magnétite dans son cerveau, ce qui lui donne de nouvelles facultés de perturbation. Notons que de nombreux êtres vivants en ont, même si les utilisations ne sont pas autant offensives.
Les cuillères sont sûrement en magnétite ou autre métal aux propriétés similaires, mais ce n'est qu'une hypothèse.

3) Alakazam


Alakazam a un QI de 5000. Il a une mémoire colossale, et son cerveau se développe en permanence, et il se souvient de tout. Sa tête est tellement lourde que seuls ses pouvoirs la maintiennent.

Ce Pokémon a 5000 de QI. QI = âge mental / âge réel.
Prenons un Alakazam standard, disons, 20 ans.
Son âge mental serait donc de : 5000 * 20 = 100 000 ans. Sachant qu'Alakazam ne vit sûrement pas 100 000 ans, mais plutôt une durée standard, 100 ans, Alakazam ne serait qu'un viellard sénile.
Encore pire, il se souvient de tout ce qui lui est arrivé, ce qui le laisse sûrement dans un état de dépression intense.
Ainsi, Alakazam serait dément, ce qui pourrait passer pour une grande intelligence que nous ne comprendrions pas, mais qui en fait serait simplement de la débilité (dans le sens premier, faiblesse, due à l'âge notamment).
Sa survie ne pourrait donc pas être assurée par ses actions conscientes, mais par des comportements purement instinctifs, comme par exemple : Danger = Réaction, Réaction = Attaque.


II) Soporifik et Hypnomade


1) Soporifik


En bilan, cette créature endort ceux qu'il attaque. Il semblerait que grâce à son nez, il repère ses proies, déjà endormies. Il mangerait les rêves par les narines, ce qui aurait pour conséquence que la victime ne se souvient pas des rêves dévorés. Il aime attaquer les enfants.


Dévorer les rêves ? Ce n'est pas très réaliste. D'ailleurs, il est affirmé que si on ne souvient pas de ses rêves, c'est Soporifik qui les a mangé. En général, nous savons avoir rêvé, mais nous ne en souvenons pas, à moins de le vouloir vraiment. Donc, c'est une arnaque, encore.
Il se nourrirait donc d'autre chose, mais sans blesser visiblement la proie. Il absorberait cela par son nez, à travers les narines des proies endormis. Que peut-il absorber par les narines ? Soit il absorbe le cerveau, soit il absorbe ... de l'air, soit de la nourriture, car les canaux respiratoires sont reliés aux voies digestives, soit du sang en mordant/piquant l'ête concerné.
La première option n'est pas possible, car la victime en serait profondément affectée. L'air n'est pas nourrissant. Il ne reste donc que l'absorption de sang ou de nourriture digérée. Le nez des victimes les démange lorsqu'il se nourrit. Sucer du sang ferait plus mal que simplement gratter. Donc, Soporifik absorbe de la nourriture par le nez des victimes, en réalisant un effet de succion par son propre nez, ressemblant d'ailleurs à une trompe. Nous pouvons en déduire qu'il n'est pas capable de réaliser une certaine phase de digestion.

Soporifik attaque les dormeurs. En effet, la succion de nourriture nécessite que la victime ne se débatte pas. Nous pouvons aussi faire l'hypothèse que Soporifik est faible physiquement, et que c'est pour cette raison qu'il attaque les dormeurs, mais ce n'est qu'une hypothèse.

Au niveau physique, Soporifik semble avoir quelque chose ressemblant à une trompe, ce qui est caractéristique des mammifères.

Ainsi, Soporifik serait un mammifère absorbant la nourriture prédigérée des autres êtres vivants durant leur sommeil, un parasite en quelques sortes.

2)Hypnomade



Ainsi, Hypnomade réaliserait de l'hypnose grâce à son pendule, endormant en un temps record de 3 secondes. Ce pendule a des reflets brillants.

Bilan ma foi assez maigre Nous aurions donc la même créature que précédemment, mais cette fois-ci clairement capable d'endormir ses proies : la parasite cesse d'être passif, et génère l'état nécessaire à la succion de nourriture.
Comment endort-il ? L'hypnose est à exclure. Même si ses effets sont prouvés, elle n'est efficace qu'après des heures de conditionnement, pas en improvisation dans n'importe quelle situations. Par contre, il tient à son pendule, qu'il nettoie avant d'attaquer/endormir. Donc, la propreté du pendule entre en compte dans l'effet. Cette propreté démontre qu'un processus chimique est à l'oeuvre lors de l'attaque d'Hypnomade. En effet, le seul effet de la propreté du pendule, fait de métal ou d'une matière ressemblante, est que la matière qui sera dessus pourra glisser/s'évaporer/autre phénomène plus facilement. Donc, Hypnomade sécréterait un produit volatil (qui s'évapore facilement), qui arriverait sur le pendule propre, où, au contact de l'air, il s'évaporerait et provoquerait le sommeil des êtres alentours. L'évaporation de cette manière est facilitée par le fait qu'aucune poussière ou dépôt n'est présent sur le pendule pour retenir la matière sous forme liquide.


III) Lippouti et Lippoutou


1) Lippoutou



Lippoutou ondulerait des hanches, comme pour danser. Mais cette supposée danse ne serait que son état habituel. Il parlerait comme un humain, mais son langage serait incompréhensible. Son mode de communication serait ses mouvements, et ces mouvements influenceraient les gens alentours. De plus, il vit dans des environnements froids.

Ainsi, Lippoutou serait une créature résistante au froid, d'une quelconque manière. Il bougerait en rythme, jusque là, rien de significatif.
Il serait capable de communiquer avec ses pairs par ses mouvements, ce qui démontrerait une grande intelligence, et une certaine sociabilité. Mais ces mouvements incitent les êtres conscients, comme les humains, à danser. Mais cette danse influencerait également les autres lippoutous, semblant intelligents. Ainsi, les Lippoutous s'entraîneraient mutuellement dans la danse. C'est effrayant.

Mais comment ? Comment les Lippoutous entraîneraient-ils les êtres dans leur danse ? Les descriptions du Pokédex sont assez suggestives. Nous ne pouvons qu'émettre des hypothèses à partir de là, car les données manquent. Lippoutou émettrait peut-être des phéromones excitant les êtres conscients, ce qui est tout aussi effrayant.

Les termes "popotin", même s'il est très familier, et "hanche" fait référence à des structures osseuses seulement présente chez les mammifères. Lippoutou est donc un mammifère.


Donc, Lippoutou serait un mammifère résistant au froid, intelligent, qui émettrait des phéromones excitant les êtres conscients à proximité, et les faisant danser d'euphorie, ou tout du moins, "faire des mouvements de la hanche", comme dit le Pokédex, si vous voyez ce que je veux dire. En bref, ils seraient constamment en parade nuptiale.

Pour plus de précisions sur sa nature, il faut analyse sa pré-évolution, Lippouti.

2) Lippouti



Ses lèvres sont donc sensibles, et lui donnent un goût très développé. Il balance sa tête d'avant en arrière. Il court partout et tombe, et s'admire également dans l'eau des chutes.

Le fait qu'il s'admire son reflet est encore un signe d'intelligence, car peu d'animaux se reconnaissent dans un miroir.
Son principal sens est le goût, mais le toucher, par ses lèvres est également important. D'ailleurs, il est maladroit avec ses membres, démontrant que sa sensibilité se concentre sur sa bouche.

Les lèvres en tant que partie sensible du corps sont seulement présentes chez les primates, ou proches des primates en tout cas.


Ainsi, Lippouti, et donc Lippoutou, serait plus précisément un primate.


IV) Mr.Mime


Ce pokémon a donc un loisir : mimer, ce qui est très important pour lui. Du bout des doigts, il peut solidifer l'air en un mur invisible. Il serait capable de faire croire aux êtres conscients que des choses invisibles existent, ce qui les matérialiseraient.


Le fait de faire croire aux gens (simplifions, au lieu d'"êtres conscients", disons "les gens") qu'il y a quelque chose d'invisible, ce qui le rend réel, n'est pas pertinent.
En effet, Mr.Mime crée des murs invisible, qui ne peuvent pas être vus.
Si vous n'y croyez pas, vous vous heurtez à un mur.
Si vous y croyez, vous ne prendrez pas le risque, et vous ne saurez pas qu'il y a un mur, d'où le fait de croire que Mr.Mime fait croire aux gens qu'il y a un mur : c'est une arnaque.
Ses doigts secrètent sont capables de créer un truc (à défaut d'un meilleur terme pour l'instant) invisible et dur. Solidifier l'air est impossible, car cela requérrait des températures extrèmes, trop extrèmes pour un être vivant. Donc, Mr.Mime secrète une substance durcissant au contact de l'air, et restant exceptionnellement transparente. Seules deux substances organiques ont ces propriétés : la toile d'araignée ou la substance gluante que certains mollusques ou amphibiens secrètent pour garder leur peau humide.

Ainsi, Mr.Mime serait soit une araignée, soit un mollusque, soit un amphibien, utilisant ses sécretions pour se protéger.
Vu qu'il n'a qu'au maximum 6 membres apparents (2 bras, 2 jambes, et, pourquoi pas, ses 2 cornes), il ne serait pas une araignée.
Ses memebres paraissant articulés, nous pouvons raisonnablement dire qu'il n'est pas un mollusque.
Donc, Mr.Mime est un amphibien, en gros une grenouille, sécretant une substance transparente durcissant à l'air.



V) Spoink et Groret


1) Spoink


Spoink est un pokémon qui saute. Ces mouvements répétés lui permettent de faire battre son coeur. Il mange des champignons et veut toujours une plus grosse perle, ce qui boosterait ses pouvoirs de télékinésie.

Premièrement, Spoink garde une perle sur sa tête. Nous n'avons aucune indication sur cette perle, sauf qu'elle rendrait ses pouvoirs télékinésiques applicables, en les amplifiant. Ainsi, la perle est liée à Spoink. Soit elle est constituée d'une matière spéciale réagissant avec Spoink uniquement, ce qui serait étrange (d'où viendrait cette perle ressemblant d'ailleurs étrangement à celle de ce diable de Coquiperl ?), soit elle est liée à Spoink de manière plus intrinsèque. La seconde option est la plus simple.
Par ailleurs, le fait qu'il rechercehe toujours une plus grosse perle ne peut être observé que par le fait qu'il a au fil du temps une perle de plus en plus grosse sur la tête (ou ce qui lui sert de tête plutôt). Or, la perle est liée à Spoink, il ne la trouve pas directement dans son environnement. Donc, une seule possibilité demeure : Spoink produit lui-même sa perle, qu'il fait grossir au fil du temps. Un unique type d'êtres vivants a cette capacité : les mollusques tels que les huîtres, qui, lorsqu'une impureté se glisse dans leur coquille, la recouvrent d'une substance qui va durcir et devenir une perle. Spoink serait donc un mollusque qui produirait sa perle d'une manière similaire.
Quid du lien avec ses soi-disant pouvoirs télékinésiques, déplaçant des objets sans sembler les toucher ? La perle y est essentielle. Les mollusques n'ont qu'un moyen de déplacer des choses : utiliser des pseudopodes. Ici, Spoink aurait donc des pseudopodes transparents assez longs et forts pour déplacer quelques objets. Mais cela dépend de la présence de la perle. Ainsi, la perle, objet inactif en soi, ne serait pas une perle, mais un organe de Spoink, qui peremttrait aux pseudopodes d'agir.
Appelons cet organe le "Perliforme". Comme Spoink est capable de sauter, ce qui est un mouvement assez dur à réaliser quand on y pense, il est muni d'un véritable système nerveux, assez développé pour faire des mouvements complexes. Rappelons par ailleurs que les huîtres et autre animaux du genre ont des ancètres qui avaient un véritable système nerveux, mais elles l'ont perdu (les huîtres ont toujours un oeil, quoiqu'inutile car non innervé). Ainsi, le Perliforme abriterait le système nerveux de Spoink, controlant les pseudopodes, ou serait le point de départ des pseudopodes. Mais Spoink peut vivre sans sa perle, donc, la première option est écartée. Donc, le Perliforme est un simple point de départ de pseudopodes, dont Spoink pourrait se défaire, comme le lézard peut se défaire de sa queue (cette caractéristique, se défairee d'un organe non essentiel se retrouve dans de nombreux groupes du vivant, donc, ce ne serait pas choquant de la voir chez un mollusque).

Autre point : Spoink n'a pas la capacité de faire battre son coeur sans sauter. Ainsi, son coeur serait trop gros pour que les faibles muscles de Spoink puissent le faire battre seul. Nous en déduisons que ses ancètres étaient plus grands, et avaient des muscles plus puissants. Les mollusques peuvent d'ailleurs atteindre des tailles à peu près illimitées sans périr.
Les sauts de Spoink , ainsi que son aspect physique, suggèrent qu'il possède un pied unique, comme la plupart des mollusques terrestres, sur lequel il saute.

Donc, Spoink serait un mollusque sauteur qui pourrait utiliser des pseudopodes translucides pour déplacer des choses, pseudopodes qui émergerait d'un organe rosâtre, le Perliforme, dont Spoink pourrait se séparer en cas de besoin.


2) Groret



Groret émet donc des ondes, et ce grâce à ses perles noires où de l'énergie est concentrée. Lorsqu'il utilise cette technique, il danse, et en même temps, a du mal à respirer.Il contrôlerait ses ennemis de cette manière.

Les perles noires de Groret favorisent l'émission, ou émettent elle-même des ondes, qui perturbent les êtres alentours. Comme de l'énergie est concentrée dans ces perles, ces perles sont en fait des organes qui émettent des ondes. Emttre des ondes électromagnétiques est trop complexe à faire pour un être biologique. Donc, ces organes perliformes émettent des ondes sonores perturbantes, peut-être ultrasonores.
Cette émission lui donne du mal à respirer, et perturbe donc sûrement son coeur, ce qui le relie directement à Spoink, dont le coeur était faible.. Mais il n'a plus besoin de sauter en permanence pour faire battre son coeur.

Ainsi, Groret est un Spoink, un mollusque, qui, en grandissant aurait vu son coeur se renforcer. Groret produirait également plus de perles, modifiant par la même leur fonction, passant de contrôleur de pseudopodes à émetteur d'ondes.



VI) Le Zarbi




Ainsi, Zarbi ressemble à une ancienne écriture, mais il se pourrait que l'écriture soit inspirée des diverses formes qu'il prend. Son corps est plat, fin, et peut coller au mur. Ils sont unis, par un lien télépathique, et en groupe, ils ont un mystérieux pouvoir.

Les Zarbis peuvent prendre des formes très diverses. Ainsi, son corps est mou, et non articulé, car cette diversité de structure en serait impossible. Le Zarbi n'admet pas de structure organisée, sauf peut-être en son centre, qui semble commun à toutes les formes. Il n'est donc pas un être vivant que nous pouvons dire classique. De plus, il est plat et colle. Tout cela est caractéristique d'une cellule géante : un centre organisé de manière similaire dans toutes les cellules, mais la forme du reste est très variable.
Ainsi, le Zarbi se rapprocherait du Physarium, appelé "Blob" par la communauté scientifique, cellule géante rampant sur le sol des forêts, absorbant ce qu'elle peut par ses pseudopodes et l'assimilant.

De plus, en groupe, ils interagissent entre eux. Dans le jeu, ils émettent des ondes radios, ce qui peut- être pris pour une communciation télépathique, mais qui n'en est pas. Mais quelle est la fonction de cette communication ? En effet, les cellules n'ont pas d'intelligence à proprement parler. Ce "langage" serait alors une interaction déclenchant chez le Zarbi des réactions, qui, lorsqu'elles sont répétées, sont intenses, ce qui serait la "Puissance Cachée", seule capacité de Zarbi.
Ces Zarbis consitueraient alors un réseau de cellules, partageant des informations, et provoquant des phénomènes ensembles, un peu comme une sorte de cerveau géant !

Les Zarbis vivent dans des ruines anciennes, uniquement, très bien conservées, où ils sont les seuls présents, en masse. Cela est inquiétant. En effet, pourquoi les autres êtres vivants n'iraient-ils pas dans ces ruines ?
Fournir une réponse définitive n'est pas possible avec les données disponibles. Mais peut-être que les ruines sont en fait le Zarbi. Le Zarbi aurait-il investi ces bâtiments par son réseau, devenant en quelque sorte le bâtiment ?