La Pokémania de 2000

Résumé

Un reportage de Goupelin sur les rouages du succès de Pokémon aux USA et en France.

Le marché américain est en effet la suite logique pour internationaliser la franchise. Le phénomène est importé d'un bloc : jeux, cartes, dessin animé... Sans trop subir d'aliénation, mis à part la censure. Avant l'arrivée aux USA, une grande campagne de teasing est orchestrée.

Le succès est total, les recettes générées sont colossales, et les médias sont fascinés. Pokémon fédère les deux genres, les petits et les grands. En France, c'est aussi les cartes et les stickers qui aident à l'implémentation avant les jeux-vidéos. Le marketing croisé participe au succès.

Cette obsession pour Pokémon inquiète les adultes. Les incidents ou les messages véhiculés déplaisent fortement aux parents. Très vite, Pokémon perd sa dynamique. Malgré tout, The Pokemon Company s'organise pour durer, une communauté solide perdure, et Pokémon reste la franchise de divertissement ayant généré le plus d'argent.


Connexion

Inscription

Forum